S’acheminer

Cycle de repos, J8

Comme dans un roman de Guillaume Musso, j’aimerais bien que le grand architecte soit en train d’écrire « Aujourd’hui, Princesse Pi et Mari Ours ont fait la rencontre qui va bouleverser tout le cours de leur vie ».

Aujourd’hui, j’ai l’impression qu’on est sur la bonne voie, qu’enfin, on a trouvé et on suit le bon chemin.

Car aujourd’hui, après une loooongue attente (et le désormais passage habituel par la Secrétaire Cerbère), on a peut-être fait LA rencontre déterminante, j’ai nommé Dr BeauGosse.


Déjà, dans la salle d’attente de son cabinet, y’a plein de citations sur les murs.
« Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin » Marguerite Yourcenar
« L’attente est pareille à des ailes. Plus les ailes sont fortes, plus le vol est long. » Al-Din Rumi Djalal
Ouais, parce que c’est un philosophe, Dr BeauGosse.

Dr BeauGosse a la belle quarantaine, avec son jean, sa chemise à carreaux Ralph Lauren et son brushing à la Simon Backer, il a l’air dynamique et passionné.

Une fois qu’on a expliqué l’histoire chronologiquement, Dr BeauGosse a dit « Parfois, je vois des couples qui consultent en larmes au bout d’un an. Là, il faut les rassurer et leur faire voir la réalité en face, un an d’attente, c’est normal. Mon rôle c’est de leur apprendre à attendre. Mais pour vous, ce n’est clairement pas ça. 6 ans, c’est long, et votre parcours a été difficile, on est d’accord. »
Déjà, là, j’ai eu envie de l’embrasser.

Mais, quand Dr BeauGosse a demandé « Dites-moi, comment vivez-vous votre parcours, cette infertilité, la situation ? » et, mieux encore, a ÉCOUTÉ nos réponses, j’ai carrément eu envie de me prosterner.

Parce que Dr BeauGosse a beau avoir réussi, il n’en a pas oublié d’être humain.
J’applaudis des deux mains.

Bon, je passe sur l’ambiance musicale « live intégral de Mylène Farmer » (on aime… ou pas) et sur la confidentialité très limite à travers la porte en verre : Dr BeauGosse a le droit d’avoir des goûts musicaux moisis et de parler fort parce qu’il est le sauveur du monde, du moment qu’il s’occupe bien de nous, et nous aide à avoir notre bébé.

On a parlé caryotype (mais c’est vrai, pourquoi ne pas nous avoir fait faire ce test au CPMA de Marseille ?), il nous a dit que lui, vu notre parcours, il nous aurait directement orienté vers une FIV, sans passer par les IAC (à l’écouter, ça se défend).

Il nous a fait comprendre que Dr NewAge avait une réputation de « bricolo-bricolette » sur Avignon.
Il m’a dit que si on choisissait de changer de centre pour venir à Avignon, ce serait lui qui nous suivrait de A à Z (des contrôles, à la ponction, en passant par le transfert), qu’il serait notre seul interlocuteur.

Et cerise sur le gâteau, il ne fait que des ponctions sous anesthésie générale : ouf.
Non, parce que la semaine dernière, à notre rendez-vous avec les biologistes, j’ai eu la bonne surprise d’apprendre qu’au CPMA de Marseille, si la ponction tombe un week-end, pour des raison administratives, elle se fait en anesthésie LOCALE. Ouch. Déjà la ponction avec sonde échographique + aiguille, ça me disait bof, mais alors j’avoue que les 4 piqûres au col de l’utérus, ça m’emballe moyen-moyen.

Il nous a donné une brochure, expliqué le protocole, noté les next steps sur notre dossier. Il est organisé, il semble carré. Il nous laisse le choix. Il ne nous a pas forcé la main pour qu’on le choisisse lui.

Du coup, on a rendez-vous après-demain pour la prise de sang/caryotype et la spermoculture.
Dans 3 semaines avec le biologiste.
Dans 4 semaines avec lui, pour une échographie.
Dans 6 semaines pour la synthèse, la mise sous traitement et décider/calculer le cycle de FIV (avril ? peut-être mars, si on a tous les résultats et que j’arrive à combiner les 2 rendez-vous ?).

Dans 4 semaines, on voit aussi le Dr. C. au CPMA de Marseille. Pour l’instant, on a décidé de conserver le rendez-vous et d’aviser, en fonction.

Mari Ours et moi, on est tombés d’accord en sortant : on a tous les 2 l’impression de pouvoir faire confiance à Dr BeauGosse et qu’il va tout mettre en œuvre pour qu’on ait notre bébé.
Après, ce ne sont peut-être que des apparences.
Mais j’ai envie d’y croire : notre vie va changer.

« La vie est comme un miroir. Si tu lui souris, elle te renvoie ton image. » Louis Nucera

Publicités

3 réflexions sur “S’acheminer

Donne-moi ton avis (si tu veux)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s