Rentrer d’un long weekend

Le parrainEt pas n’importe lequel : ce weekend, mon mari est devenu parrain pour la première fois (pas celui-là⬆️ hein 😉 ).

Ce n’est pas comme si on n’était pas infertiles et comme si ça ne me déchirait pas le cœur de voir mon aimé tout proche d’un enfant. Celui des autres. Comme s’il y avait un bug dans la matrice (haha, blague de PMette !).

Ce n’est pas comme si les parents (un ami d’enfance de mon mari et sa compagne) n’étaient pas au courant, depuis toujours, de notre infertilité.

Ce n’est pas non plus comme si cette demande de parrainage n’était pas arrivée en novembre 2014, pile poil en plein cataclysme post échec FIV1bis. Ce n’est pas comme si c’était une demande qu’on peut refuser…

Ce n’est pas comme si on avait dû se traverser d’abord la France en TGV puis Paris et toute la banlieue en RER alors que je me remets tout juste d’une HSO.

Ce n’est encore pas comme si c’était un triple parrainage civil (ils ont 3 enfants) et que, au milieu de tous ces parrains/marraines, nous étions les seuls infertiles (#1CoupleSur6 ? CQFD).

Ce n’est pas non plus comme si la marraine avec laquelle mon mari faisait « la paire » n’était pas enceinte de 4 mois (supriiiiiiiise).

Ce n’est évidemment pas comme si ma première pensée, à l’évocation de l’engagement moral de « prendre en charge l’enfant si ses père et mère venaient à disparaître » n’avait pas été « Surtout qu’ils ne comptent pas sur nous, on le refilera à sa PB de marraine, pareil pour les vacances ». Je sais : c’est moche. Le pauvre gosse n’y est pour rien. Et je sais aussi que les parents ne pensaient pas à mal en choisissant mon mari comme parrain.

Ce n’est enfin pas comme si le filleul, avec qui mon mari est désormais lié à vie, n’avait pas l’âge exact de notre arrêt de pilule.

J’aurais presque souri de l’ironie du sort et de toutes ces coïncidences si la situation n’avait pas été aussi cruelle.

Car oui, ce weekend, mon mari est donc devenu le parrain de notre enfant témoin. Celui qui a l’âge qu’aurait eu notre enfant si notre première « grossesse » ne s’était pas terminée en GEU : 7 ans.

C’était dur. Dès notre arrivée à la mairie (puisque c’était un parrainage républicain), je retenais mes larmes. J’essayais de faire contre mauvaise fortune bon cœur et de penser fort fort à nos 6 petits pingouins pour me donner du courage.

Pendant la « cérémonie », je me suis retrouvée assise « toute seule », à croire que je devais dégager un mauvais karma ? Ça n’a pas trop trop aidé. J’ai vraiment eu bien l’occasion de sentir tout le poids de mon infertilité (et de voir les enfants des autres câliner leurs parents). Quand mon mari a fait son « discours », j’avais les yeux tous mouillés. Parce que je sais, je vois, qu’il ferait un merveilleux papa mais… on n’y arrive pas.

Je ne suis pas jalouse de nos amis, non. Parce que, même avec des enfants, leur vie je n’en voudrais pas. Je suis pleinement heureuse avec l’homme que j’aime, et j’aime notre vie. Mais p*tain, cette satanée roue va-t-elle enfin tourner ? Ou est-ce qu’on restera désespérément les « infertiles de service » ?

Le samedi soir, en me couchant, j’avoue que j’ai eu plutôt du mal à trouver le sommeil…

Heureusement, le dimanche, on a réussi à s’échapper de là. J’ai enfin pu dévorer tester les FABULEUSES chouquettes (sans gluten 😍) de Chambelland : je pourrais quitter Avignon et m’installer à Paris rien que pour elles. Si. Et j’ai testé aussi : le browkie, la tarte creamcheese myrtilles, le cookie et les tartines. Ouais, le Mari Ours a vite compris que j’avais grand besoin d’un remontant plein de sucre.

J’ai aussi eu l’occasion d’aller au Palais de la Découverte pour la première fois (je kiffe les planétariums 💫 et les trucs autour des sciences #JeSuisInfertile certes, mais #GeekInside).

Et dites-moi les parisiennes, c’est vraiment LE musée de la PMette là-bas ! Et vas-y que je t’explique la reproduction et le développement embryonnaire à l’aide de maquette vintage soooooo 80’s 😉

Je savais que tu voudrais un exemple, je t’ai trouvé cette magnifique photo :

« Ohhhh regarde ! On dirait que l’ovocyte est attaqué par une colonie de mini-tampax » (Mari Ours)

Il y a aussi une exposition sur l’azote liquide (spéciale dédicace à tous les pingouins de la banquise).

Et crois-le si tu veux, y’a même une salle qui m’est entièrement dédiée 🙂

IMG_0072Bref, c’était un sacré bon weekend.

Publicités

65 réflexions sur “Rentrer d’un long weekend

  1. C’est vraiment chaud tout ça ou quand la vie nous renvoie dans la tronche notre infertilité.. Bravo à toi d’avoir réussi à faire face à ce mauvais moment.
    Trop cool le reste du week end! J’adore le coup des mini-tampax 😀

    J'aime

    • Ouais la maquette n’est pas vraiment à l’échelle et mon mari est vraiment très perspicace 😉
      Le soir, on s’est félicités (parce que pour mon mari non plus, mine de rien, ce n’est pas facile à vivre, ce rôle de parrain…) ! Bref, on a survécu 💪

      Aimé par 1 personne

  2. Choco_not - la cigogne est une garce dit :

    Oula ! Dur ton weekend ! Pas simple les baptêmes, pas simple les nuées de mômes et de femmes enceintes… des bisous pour t’aider à te remettre de tout ça.

    J'aime

  3. J’ai vécu exactement la même chose, il y a presque 3 ans (le baptême avec le mari en parrain alors que je suis le couple sur 6). Bizarrement, lorsque ce fut à mon tour de devenir marraine et qu’on était toujours le couple sur 6, et bien je l’ai vécu très très bien (comprendre : grande joie). Peut-être est-ce le fait d’être spectatrice que l’on vit mal ?
    Je suis ravie qu’il y ait une salle privée rien que pour toi dans un musée parisien ! Ben oui, en même temps, tu le vaux bien, non ?
    Dis, toi qui est à fond gourmande sans gluten (je me trompe ? moi je suis gourmande tout court) tu aurais des recettes de pâtisserie sans gluten et bonnes, car mon tube digestif est très capricieux en ce moment… (mais sinon, ne t’inquiète pas, je trouverai, c’est juste qu’on sait jamais si elles sont vraiment bonnes…).
    Des bisous !

    J'aime

  4. Dur dur ces situations où notre infertilité nous met à l’écart… 😦
    Moi aussi je pense souvent au #1couple sur 6, et ça fait mal de se dire que c’est nous ce 1…
    Le Palais de La Découverte : j’adooooore!!! 😀 on est même allé à une conférence sur les maths dans cette partie π 😉

    Aimé par 1 personne

  5. J’aime lire que malgré tout ça, tu es parvenue à tirer le positif de ce week end. Où sont tous les couples sur six de notre entourage ? On se sentirait moins seuls comme sur la blogo. Je te sens mieux si je ne me trompe et c’est chouette. Je te rejoins totalement quand tu dis « parce que même avec des enfants, leur vie je n’en voudrais pas ». Pour le palais de la découverte, je suppose que les expos changent car je n’ai pas souvenir de l’ovocyte et des mini tampax 😝. J’avais bien aimé la cage de Faraday. Tu me donnes envie de chouquettes et tutti quanti🍰. Tu peux être fière d’avoir survécu à ce baptême car rester seule face à son infertilité c’est dur. Bravo 🎩 ! Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Merci ILGC 🙂 Oui, on ne s’est pas laissés abattre et on a décidé de profiter de la fin de notre weekend et faire des trucs qui nous plaisaient pour compenser 😉
      Concernant les mini-tampax, vu le style vintage/kitsch de la maquette, je pense qu’ils sont là depuis 1975 au bas-mot 😉 !
      ah oui ! La cage de Faraday, c’était… décoiffant et ça faisait beaucoup rire les deux gamines cobayes 😉
      des bisous

      Aimé par 1 personne

  6. Pardon?! une super boulangerie parisienne pas loin de chez moi et que je ne connais pas? En échange (mais peut-être pas équivalent) j’ai trouvé excellente la boulangerie de Saint-Rémy-de-Provence où je suis passée la semaine dernière Au Fournil de Saint-Rémy, rue Fauconnet je crois.
    Il y a des épreuves dont on se passerait bien et je pense que personne ne mesure l’effort que ça a représenté pour toi. Bravo d’avoir trouvé des compensations (même sucrées!) à tout ça et bises!

    J'aime

  7. J’avais pas réalisé que tu avais une salle qui t’était dédiée. Je suis jalouse ! A quand la salle Koala? (Oui, dans un zoo j’aurais plus de chance!)
    Ce n’est jamais facile les baptêmes pour nous le couple sur 6… Heureuse de savoir que les gâteaux ton remonté le moral !
    Tu vas niveau niveau HSO?
    Bisous

    J'aime

  8. Je suis contente que tu te sois un peu consolée aux pâtisseries 3,14, et ça me semble tout à fait normal que tu aies une pièce dédiée dans un palais.
    Vivement que tu fasses chier le monde avec des baptêmes toi aussi !

    J'aime

    • Une pièce dans un palais 😎 EVIDEMMENT ! Je n’avais pas vu ça sous cet angle. Ton esprit de synthèse me fascinera toujours.
      Tu crois que je pourrais faire chier en choisissant une date composée exclusivement de nombres premiers, en imposant un code couleur pour les tenues des invités, louant un food truck de mini hot dog sans gluten et organisant un lâcher de ballon en forme de nuage ? 😍

      J'aime

  9. maxelie dit :

    Oh non punaise pas la cage de faraday! Je l’ai fais plusieurs fois en spectatrice en accompagnant des gamins c’était super… jusqu’au jour où j’ai été cobaye et où le manipulateur ma touché le pied avec sa tige en métal et où j’ai eu une super ampoule! Ça m’a refroidie!

    J'aime

  10. Une pièce à ton nom dans un palais, ça me parait la moindre des choses pour une princesse !
    Quand au baptême….je ne peux que t’envoyer un tas de bises et de câlins de réconfort ! Et continuer de croiser fort pour que le prochain baptême soit celui d’un ou 2 de tes pingouins!

    Aimé par 1 personne

  11. Oh … Quel weekend … Je me sens aussi parfois un peu la dernière roue du carrosse , on est les premier a avoir commencé les essaie et les seul a ne pas avoir un bébé ou une grossesse … Ca laisse un goût amère dans la bouche …

    J'aime

    • La cinquième roue du carrosse, c’est exactement ça. Mais je crois qu’il ne faut pas perdre de vue qu’on fait des trucs « enviables » nous aussi, par ailleurs. Et voir qu’il y a du positif dans nos vies, même sans enfant (pour l’instant 🍀), continuer à apprécier les petits bonheurs, en attendant le grand bonheur !

      Aimé par 1 personne

      • Cest exactement ce que m’a dit mon mari hier … Tu la vue ?! Il m’a dit rzgarde la super vie que l’on a et rzgarde leur vie de merde tu en veux vraiment juste par. Ce qu’elle est enceinte ?!

        J'aime

  12. Hé bien ma copiiine, quel week-end ! Que d’émotion, tu as vécu ! Je t’imagine seule pendant la cérémonie et je verse ma petite larme de toute cette ironie et injustice de cette situation.
    Contente que tu aies pu rattraper le coup le dimanche en mangeant du sucre qui réconforte ! 🙂

    Je croise les doigts bien forts pour vos pingouins et je vous envoie plein de douces pensées ! ❤
    Tenez bon, bientôt j'espère que vous aurez plein d'espoir en toi ! 😉

    Des bisous par milliers ma copine ! ❤

    Aimé par 1 personne

    • Ma copine (merci pour ton gentil petit mail ce weekend qui m’a fait chaud au coeur ♥️♥️), c’était un mauvais moment à passer. Heureusement qu’on a eu un dimanche en amoureux et une jolie promenade ensoleillée dans le jardin des Tuileries lundi matin avant de reprendre le train !
      On se raccroche à l’espoir que peut être, bientôt nous aussi on sera parents, on va tenir bon, promis.
      Je t’embrasse

      J'aime

  13. Pas facile les baptêmes effectivement. Espérons que le choix du parrain vous reviendra bientôt pour le(s) pingouin(s)
    Quelle bonne idée de se lâcher sur le sucré pour s’en remettre.
    J’ai des envies de pâtisserie d’ailleurs en ce moment. J’ai décidé que pendant mes vacances (qui commence dimanche matin) je tentais le fraisier…

    Bisous.

    J'aime

Donne-moi ton avis (si tu veux)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s