Ne pas s’étonner

Ces derniers jours auront été sans surprise (ou presque).

Dans l’ordre (parce que PrincessePi aime bien l’ordre, tu le sais, la faute à la quadrature du cercle, tout ça).


1

Ma « meilleure amie » m’a répondu jeudi soir (si tu n’as pas suivi et/ou que ça te saoule, saute directement à 2). Comme je ne voulais pas risquer des insomnies, je n’ai ouvert son mail que vendredi. J’ai bien fait.

En résumé : je suis devenue aigrie et sèche, mes mails ne sont pas gais (c’est vrai que je ne fais pas d’effort, la PMA c’est tellement lolilol), elle ne me reconnait plus. D’après elle, je me suis fermée à partir du moment où elle m’a demandé si l’adoption ne serait pas une solution (juin 2013, après 3 IAC et déjà, je lui répondais « ça me fait une drôle d’impression que tu me parles d’adoption, comme si tu n’y croyais pas, comme si tu pensais que la PMA n’allait rien donner sur nous »). Elle me dit qu’elle a toujours été là pour moi, mais que je ne lui confiais plus rien de « ma PMA » (WTF ? et mes derniers mails ?). Qu’elle est « jalouse » de vous toutes (?) et qu’elle aurait aimé lire et participer à ce blog (eh ben ma cocotte, t’aurais pas été déçue de découvrir la lettre telle que je m’apprêtais à t’envoyer ! Heureusement que les copines étaient là pour que je m’adoucisse et que je décide de te laisser une chance) . Elle me demande de lui ouvrir mon coeur (euhhhhhhhh comment dire ? mon ultime lettre, c’est du poulet ?). Et elle conclut en me disant qu’elle a aujourd’hui les pieds bien sur terre et que si j’ai besoin de temps, elle patientera (apothéose ! feu d’artifice ! c’est moi qui ai un travail à faire sur moi, et c’est elle qui a les pieds sur terre !).

Bilan : zéro prise de conscience. J’avais un espoir que ça lui fasse un électrochoc. Que dalle.

Au début, j’étais en colère, je me suis dit que j’allais répondre. Et puis j’en ai parlé avec mon mari. Il m’a dit « Mais franchement, venant d’elle, tu t’attendais à quoi ? ». Et alors j’ai pris conscience que cet ultime échange n’était que le triste reflet de notre relation.

Moi, en 2 pages et demie, faisant l’effort de reprendre l’historique de la dégradation de notre relation, d’illustrer mes propos d’exemples, de faire preuve d’honnêteté, d’admettre ma part de responsabilité dans l’affaire.

Elle, en une demi-page (!), à côté de la plaque, sans aucun investissement de sa part ni aucune remise en question, pas de mea culpa, pas de réaction à mes exemples, nada.

J’en suis arrivée à la conclusion que ça ne valait même plus le coup de se battre. Elle a eu sa chance, elle ne l’a pas saisie, tant pis pour elle. Fin du chapitre. Je ne réponds plus, je crois même que je vais la dégager de mes amis FB. Ouais. PrincessePi est un peu longue à la détente, mais elle ne fait jamais les choses à moitié.

Aujourd’hui, j’ai plein de souvenirs qui remontent (c’est étrange, hein ?), des moments, des discussions, des situations. Des éléments qui auraient dû me mettre la puce à l’oreille et que je vois désormais sous un autre jour.

C’est difficile : parce qu’il faut admettre que je me suis trompée, que je fermais les yeux et surtout que j’ai été niaise. Mais quelque part, comme ça fait du bien ! Je me sens libérée. Et je le vois comme un acte militant : oui, j’ai le droit de me tromper, oui, j’ai le droit d’être imparfaite 🙂

Et cerise sur le pompon, comme dirait l’autre, cette histoire m’a permis d’attirer de nouveaux visiteurs sur mon blog grâce aux requêtes « c’est dans les épreuves qu’on reconnait ses vrais amis », « j’ai rompu avec ma copine et je regrette » ou encore « je peux très bien me passer de toi » (véridique).


2

Dimanche, c’était la journée d’anniversaire surprise des 60 ans de ma maman. Et, quand tu es une fille qui se fait assez facilement des films PrincessePi, et que, l’avant-veille, au cours d’une conversation téléphonique réglant les derniers détails, ton frère te dit : « Tu vois, si j’avais quelque chose à annoncer, je le ferais en famille dimanche », tu en déduis « Oh punaise, c’est arrivé : ma BS est enceinte ». Bien que tu serais sincèrement ravie pour ton frère et ta belle-sœur que tu adores, c’est l’annonce en elle-même que tu redoutes. Tu espères que ce sera fait surtout pas comme dans la pub pour la MAE avec une photo d’échographie dans l’assiette de ta maman avec « délicatesse ». Vu que cet anniversaire se célèbrera sur un bateau et que tu ne pourras pas t’échapper pour chialer en douce (mieux, que tu devras montrer ta joie pour ne pas gâcher l’anniversaire de ta maman), et ben… tu flippes à mort, tu anticipes ta réaction à cette annonce… et tu ne dors rien les 2 nuits suivantes.

Quand le jour J, tu vas chercher ton frère à la gare vaguement sur les nerfs à cause de ton manque de sommeil, tu ne peux t’en empêcher : tes yeux sont rivés sur le ventre de ta BS.

Quand tu la vois griller une clope, tu pousses à l’intérieur un soupir de soulagement. Mais tu te dis que ce n’est pas gagné. Et quand tu la vois descendre une coupe de champagne à l’apéro, tu peux de nouveau respirer.

Ouf, ce n’est pas pour cette fois.


3

J’avais calculé que J1 arriverait jeudi ou vendredi. Et dimanche, à J33, toujours rien. Mais alors, rien de rien de rien. La pétasse dans la tête a repris ses quartiers et j’ai commencé à me demander, tout en scrutant mes FDC et en tâtant frénétiquement mes seins, si des-fois-sur-un-malentendu ça se pourrait d’être enceinte vu que je suis partie en vacances au moment de mon ovulation. Sans surprise, J1 est arrivé lundi, soit pile le jour où je m’étais dit « si j’ai toujours rien aujourd’hui, je dégaine mon dernier test de grossesse ! » DNLGROSSEP.

Conclusion : j’ai pu commencer Provames… et (pas taper) je l’ai déjà oublié hier midi. Je n’étais pas chez moi, et je n’en n’avais pas sur moi. Ça commence bien. Je l’ai pris en retard, en rentrant à 18h (c’est pas grave, hein ? dites-moi que c’est pas grave ?).

Pour plus me faire avoir, j’ai installé une fantastique appli pilulier et j’ai fourré du Provames dans ma maison sur patte mon sac à main.

Enfin, j’ai appelé Lolo, ma secrétaire favorite : contrôle écho + PDS à J12, vendredi 5 juin.

C’est parti  😀

Publicités

44 réflexions sur “Ne pas s’étonner

  1. 1. J’imagine ta déception.. c’est quand même fou de te répondre par des reproches!! Putain, mais elle ne voit pas que tu souffres là?? Je sais que ça ne remplace pas une meilleure amie, mais on est là ❤
    2. Ton frère est au courant de ta situation? Si c'est le cas, je lui demanderais de t'annoncer une éventuelle nouvelle en avant première, je pense que c'est moins violent qu'une surprise..
    3. Je croise à fond les ballons!!!
    Plein de bises

    Aimé par 1 personne

  2. 1. Je pensais à toi hier en discutant avec mon mec de mon amie qui n’en est plus une, je n’ai pas répondu à son mail de bonne année (copier-coller identique pour toutes les copines avec une ou deux phrases de personnalisation au début et/ou fin) ni à son invit collective pour ses 40 ans à 12h d’avion. Et je lui demandais s’il pensait que je devrais lui répondre, lui pragmatique « ça fait longtemps que vous n’avez plus de relation, non? un resto une fois par an et rien entre les deux… ». Donc je trouve que tu fais bien de couper une bonne fois pour toutes après cette étape douloureuse (je parle d’avoir écrit et envoyé cette lettre).
    2. Répit, merci… un peu désinvolte ton frère qui sort des trucs sibyllins sans voir leur portée
    3. Je plussoie forcément ton DNLP grosse… mais à l’attaque!!

    J'aime

    • 1. J’aime assez la réaction pragmatique de ton mec. Ça sert à rien de se forcer. Même en amitié, on est mieux seule que mal accompagnée !
      2. Mon frère est un doux rêveur, genre ours gentil. Et même s’il est au courant, je ne crois pas qu’il mesure l’effet des annonces sur moi.
      3. À l’attaque !!!! 😁

      Aimé par 1 personne

  3. Elle est conne ton exBFF. Tu devrais lui répondre qu’elle n’a décidément rien compris à ton précédent message et que ce mail sera ton dernier.
    Comprendre « ta gueule pauvre conne ».

    Pour le Provames, je ne peux pas t’aider malheureusement je n’ai ai encore jamais pris (je ne suis pas encore passée du côté obscur de la force !)

    J'aime

  4. 1 – Tu as la confirmation de ce que tu pensais : elle n’en vaut pas la peine
    2 – Je redoute aussi les fêtes de famille : mon radar à PB est au taquet ! Mais là, ouf pour toi !
    3 – Miam le Provames, ça se prend comme des tic-tac ces petites choses ! Dommage que ça soit pas à la menthe !! Je pense pas que l’oubli soit réellement un pb, tant que tu prend ta dose quotidienne…
    Bises

    J'aime

  5. 1- C’est douloureux ces ruptures d’amitié, mais parfois tellement nécessaire….Le combat n’en vaut pas la peine.
    2- C’est jamais évident d’être confronté à une annonce, mais ouf tu es épargnée pour cette fois ci!
    3- Allez on y croit pour ce nouveau cycle !

    Des bises, et du courage !

    J'aime

  6. C’est tjs triste d’être déçu par ses amis. Mais bon, c’était peut être le moment de tourner la page… Couper tous les ponts n’est peut être pas la bonne solution non plus. Moi je dirai, tu ignores, on verra si elle réagit un jour.

    2: ouf, ça valait le coup de stresser tiens.

    3: en route!

    J'aime

  7. 1- ça confirme ce que tu présentais, cette relation est belle est bien finie. Je me doute que tu dois quand même en être triste, la fin d’une relation où on s’est investit c’est toujours difficile mais tu seras mieux sans elle.

    2- ouf une annonce qui n’en était pas une. Peut être que tout simplement ton frère espérait que ce soit toi qui en ai une à faire et que c’était une manière de te le dire…

    3- j’ai jamais essayé le provames, ça donne envie… ☺️

    Gros bisous.

    J'aime

    • 1- oui c’est forcément triste, mais je suis convaincue que je serai mieux sans elle, que cela ne me menait nulle part. Et quand je vois sa réaction, elle n’en valait pas la peine.
      2- ah je n’avais pas vu ça comme ça, mais non, je ne pense pas, il sait pour notre PMA
      3- 😉 et gros bisous à toi aussi

      J'aime

  8. Coucou PrincessePi
    Pour ta future ex BFF, tant pis pour elle. Elle ne doit pas se rendre compte qu’elle perd une belle personne comme amie.
    C’est triste et pour l’avoir vécue, je te comprend. Peut-être que finalement, tu te rendras compte que tu n’as pas tant besoin d’elle que ça. La priorité c’est quand même de prendre soin de toi et faire du tri dans ses relations en fait malheureusement partie.
    Pour ta BS, soulagement et répit jusqu’à la prochaine rencontre. Je me reconnais car j’étais pareille.
    Pour le provames, cela ne change rien de le prendre à heure fixe ou pas. Il faut juste prendre ta dose quotidienne.
    Vivement la rencontre avec TED !
    Bisous

    J'aime

    • Merci ILGC.
      Pour mon ex BFF : oui c’est exactement ce que je me dis. J’ai ruminé 2 jours, et maintenant, je me dis que c’est clairement mieux comme ça. Qu’au moins je prends soin de moi et je m’écoute enfin.
      Pour la BS : oui c’est terrible la crainte des annonces. Comment tu as géré ?
      Pour le Provames, merci pour ta réponse : OUF.
      Vivement TED, oui (mais j’ai peur aussi un peu. Tant qu’ils sont sur la banquise, j’ai l’impression qu’ils sont en sécurité au moins…)
      Des bisous

      J'aime

  9. Et be … Elle valait vraiment pas grand chose cette amie … Cest fou ce que l’infertilité peut rebuter les gens … Bref la compassion cest pas son truc, coupe les ponts et change toi les idées tu as l’air de qq de chouette, ne te tracasse pas avec des amie qui te plombe vers le bas .., crois moi cest du vécue ..! Des bisous

    J'aime

  10. Je suis absolument désolée par la réaction (je devrai dire l’absence de réaction) de cette fille qui se disait ton amie… C’est ahurissant… Je suis d’accord avec ton chéri, autant laisser tomber. Il faut passer à autre chose si c’est toute la sympathie qu’elle peut te témoigner… Je comprends ta déception mais la prise de conscience est salutaire… Oui, tu as le droit de te tromper et le droit d’en souffrir. Et nous, on est là pour te soutenir ! ❤

    Je suis contente que les 60 ans de ta Maman se soit bien passé, sans annonce ! 🙂

    Et c'est partiiiii ma copine pour le tev !!! Je commence à croiser dès à présent ! Alllezzzzzz !

    Des bisous tout plein !

    Aimé par 1 personne

    • Oh merci pour tes mots♥️♥️
      Le dossier est clos pour moi. Même si ça a été un peu difficile à admettre, c’est une bonne chose au final.
      C’est parti pour le tev, oui !! Merci pour tes croisages 😘
      Au dodo copine ! tu as une ponction à récupérer !! Bisous

      J'aime

  11. Désolée pour ton ex BFF… Laisse-toi un peu de temps pour digérer tout ça…
    J’ai des patchs de vivelledot au lieu du provames, mais c’est pareil je crois ! Et ton j12 le 5 juin, c’est notre jour de départ pour la Tchéquie ma Princesse, ça va nous porter chance!!! Grosses bises

    Aimé par 1 personne

  12. C’est pas grave pour le Provames, no stress.
    Pour ton amie, tu sais, je crois qu’on ne peut réellement comprendre quand on ne le vit pas… Certes, j’ai eu des amies qui étaient super, (des C1 en plus) et sans lesquelles je ne sais pas ce que je serai devenue. Mais pour certaines autres personnes, c’est plus difficile à comprendre. J’ai eu le même souci avec ma frangine, à la différence que c’est ma sœur et qu’elle, elle croyait en nous… Mais la PMA a fait que je n’étais pas attentive à elle, et elle me le reprochait… Et il s’est avéré qu’elle était en train de faire une dépression. Bref, ce que je veux dire et ce qu’on s’est aperçu avec ma sœur, c’est qu’à un moment, deux personnes vivent des choses tellement différentes qu’elles n’arrivent pas à se comprendre. Ca peut revenir, (ou pas). En attendant, j’avoue qu’elle en tient une couche ta cops.

    J'aime

    • Coucou marivalou et merci pour ton message.
      Je vois ce que tu veux dire avec les amies (ou sœur) qui prennent des chemins différents parce qu’elles vivent des choses difficiles ou à mille lieues l’une de l’autre, et du coup, la vie fait qu’elles s’éloignent.
      Ce qui est moche, avec ma copine, c’est que pour tous les sujets elle n’était pas vraiment là pour moi. Je ne m’en suis vraiment rendue compte qu’avec LE gros sujet, la PMA. Sa réaction à ma lettre me prouve, s’il était nécessaire, qu’elle est encore à côté de la plaque. C’est pas grave. J’ai essayé. Je la laisse dans son petit monde. C’est mieux. Bises

      J'aime

  13. 1 – laisse tomber, c’est un cas desespere… j’esperes qu’a part elle, tu es bien entouree
    2 – on l’a toute vecu je crois… (tout pareil avec mon frere, il se marie en septembre, j’attends une annonce a Noel, meme si lui me dit qu’ils vont attendre un peu, ma BS m’a dit qu’ils allaient enchainer… je crois qu’il veut me faire la surprise le con…)
    3 – Bon provames et on croise les doigts pour cette tentative !

    Aimé par 1 personne

  14. Un parcours en PMA nous change forcément un peu. On se forge une carapace, on découvre qu’on a des ressources en nous qui nous permettent d’avancer malgré les épreuves et surtout, on finit par faire le tri dans nos relations, à tors ou à raison, mais j’ai l’impression que c’est un peu inévitable. Il ne faut surtout pas regretter d’avoir ouvert les yeux sur cette relation qui n’avait visiblement rien à t’apporter.
    Plein de courage pour ce nouveau protocole. Gros bisous

    J'aime

    • Merci Choublan. Je suis entièrement d’accord avec toi. Ce parcours m’a fait avancer à pas de géant.
      Avant j’en aurais été malade de me rendre compte et d’admettre (!) mes erreurs. Aujourd’hui, grâce à mon infertilité assumée, aux épreuves traversées, à la PMA, j’ai une certaine force en moi et je m’autorise enfin à être imparfaite..
      Merci pour les encouragements et gros bisous à toi aussi.

      J'aime

Donne-moi ton avis (si tu veux)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s