Passer l’écho de datation [8SA+4]

Hier après-midi, à 8SA+4, c’était l’écho « officielle » de datation et aussi l’occasion de vérifier l’état du décollement, après 15 jours passés majoritairement couchée. Pendant ces 15 jours, j’ai continué à vous lire, à aimer les bonnes nouvelles, à déplorer les mauvaises, mais je n’arrivais pas à commenter ou à répondre aux commentaires. J’avais cette impression étrange qu’il me fallait rester dans ma bulle au maximum pour me protéger (?).

Pour en revenir à l’écho, tout va bien. TED a bien grandi : LCC 18mm (3mm à 6SA+3), 174 de rythme cardiaque et apparemment, plus de décollement !

Dr BeauGosse [parenthèse fashion] qui rentrait de vacances tout bronzé dans son chino fraise [fin de la parenthèse fashion] était visiblement très content. Il m’a dit que tout allait bien. Quand il m’a remis sa fameuse pochette de grossesse (celle avec écrit « Dr BeauGosse / gynécologie, obstétrique, stérilité » + une belle photo noir et blanc de gros ventre sur la couverture), je lui ai dit qu’on avait passé un cap. Il y a glissé l’info sur la toxoplasmose, le calendrier des rendez-vous, et m’a dit qu’on allait même remplir la déclaration de grossesse. (Bon, sur la déclaration, il s’est complètement gouré dans les dates et ça, on s’en est rendus compte à la maison, heureusement que je ne dois pas l’envoyer tout de suite, c’est un peu retour vers le futur le truc).

Cette écho nous a bien soulagés même si le chemin pour atteindre la sérénité est encore long… Surtout… surtout que Dr BeauGosse m’a dit hier d’arrêter le Pr*vames et l’Utr*gestn !

Ma première réaction : Whaaaaat ? déjà ? à 8SA et quelques ?!?

J’ai cherché dans mon dossier et j’ai bien retrouvé l’ordonnance qui disait qu’il fallait que j’en prenne jusqu’à 12 SA. J’ai donc posé la question. Il a confirmé qu’il fallait terminer ce que j’avais à la maison puis l’arrêter (mais bien continuer l’acide folique et l’Aspeg*c Nourisson). Voyant mon regard de chaton apeuré, mon mari a volé à mon secours, il a reformulé et re-demandé. Dr BeauGosse a re-confirmé. Je devais malgré tout avoir (encore) l’air suspicieux de la « PMette relou qui lit des trucs sur internet et donc croit qu’elle a fait médecine », car Dr BeauGosse m’a assuré que, parfois, on continue jusqu’à 12 SA ou même après, mais que là, ce n’était pas la peine.

Autant vous dire que je suis super sereine. Je veux bien faire confiance, c’est lui le médecin, toussa, mais y’a un truc que je ne comprends pas. Comment il peut dire qu’il faut l’arrêter juste en regardant l’écho (sans prise de sang pour vérifier le taux de progestérone par exemple ?) ? Comment être sûre que ce ne sera pas préjudiciable pour la suite ? « Finissez les boîtes qu’il vous reste puis arrêtez », plutôt empirique comme raisonnement… Le 25/06, la pharmacie m’avait délivré 1 mois de traitement. Il m’en reste donc pour 3 jours. Et si la pharmacie m’avait délivré direct les 2 mois, j’aurais eu encore 1 mois de médocs à la maison, alors j’aurais continué pour « finir ce qu’il me reste » ? entre 1 mois et 3 jours, y’a quand même une différence… tout arrêter comme ça du jour au lendemain, c’est juste… fou. Je ne m’attendais vraiment pas à celle-là ! C’est déjà arrivé sur la blogo ? ça vous parle ?

L’avantage, c’est que ça m’a bien occupée cette nuit. Et ce matin, j’ai appelé Lolo, la secrétaire pour lui demander si j’avais vraiment bien compris. Elle m’a rappelée après avoir re-redemandé à Dr BeauGosse. J’ai compris, au son de sa voix, qu’elle avait du se faire houspiller et surtout, que cet appel m’avait définitivement fait basculer dans le gang des PMettes MEGA-relou. Elle m’a confirmé que j’avais bien compris et que je dois arrêter Pr*vames et Utr*gestan dans 3 jours, donc sans aller jusqu’à 12 SA.

Alors surtout, TED, j’espère qu’avec tes pouvoirs magiques, tu ne vas plus nous faire de blague, hein, parce que moi je t’imagine un peu comme ça maintenant :

PS : vous noterez que j’ai encore du mal à profiter (spéciale dédicace à Miliette), je suis toujours incapable de créer une catégorie d’article « grossesse ». C’est bizarre… et quand je lis le calendrier des rendez-vous dans le dossier au gros ventre, j’ai l’impression que ce n’est pas de moi qu’on parle…

Publicités

92 réflexions sur “Passer l’écho de datation [8SA+4]

  1. molkette78 dit :

    Pour ma part je n’ai pas eu à prendre de progestérone. Bon ce n’était pas une grossesse FIV mais j’ai quand même qq antécédents. Du coup j’ai fait confiance à mon médecin et tout s’est bien passé.
    Concernant le fait d’être dans ta bulle, j’ai vécu la même chose, j’étais terrifiée par ma propre grossesse et je ne pouvais pas lire les blogs de PMA. C’était comme si ça allait me porter la poisse et que le rêve allait prendre fin et que je retournerais à la case départ. C’est comme j’étais en suspens : plus dans les galères de la PMA mais pas encore en mode grossesse.
    Je suis ravie que TED se développe bien et je continue à croiser (plus que 7 mois et demi !)

    J'aime

    • C’est exactement ça Molkette ! Comme en suspens, entre deux mondes. C’est tout à fait étrange. Je pensais qu’une fois enceinte, tout serait plus simple. En fait, c’est encore plus terrifiant…
      Tu as réussi à profiter quand même un peu après, ou pas du tout ?
      Merci pour ton croisage ♥️

      J'aime

      • molkette78 dit :

        Le bonheur est là mais du coup c’est pire de se dire que tout peut s’écrouler…
        J’ai réussi à profiter à certains moments. Apres la 1ère écho avec le soulagement, j’ai pleuré pendant 2 jours parce que je m’autorisais à y croire un peu. Chaque écho était un cauchemar, tellement j’appréhendais une mauvaise nouvelle. Mais j’ai été relativement sereine après la 3ème écho, j’ai commencé à bien profiter à ce moment là !
        Bon courage parce que la route est longue et difficile émotionnellement, mais avec du recul le 1er trimestre était le plus dur.

        Aimé par 1 personne

  2. Pour ma fiv réussie qui date de janvier 2012 j’ai arrêté l’utrogestan le jour de la 1ère prise de sang et jamais continué jusqu’à la fin de la grossesse arrivée à terme. Pas de provames non plus… en revanche ici à Vienne il faut également continuer l’utrogestan jusqu’à la 12e semaine… courage je suis bien contente qu’il n’y ai plus de décollement

    J'aime

    • Merci beaucoup pour ton témoignage. J’ai vu de tout sur Go*gle, parce que bien entendu, j’ai pas pu m’empêcher de chercher si c’était « normal » d’arrêter le traitement avant les 12 SA🙊. Il faut (juste) que j’arrive à me convaincre que tout ira bien et faire confiance à TED et à mon corps… On ne maîtrise tellement rien en PMA que j’ai tendance à m’agripper à la moindre petite bouée, c’est flippant… Alors, merci pour tes encouragements ♥️!

      Aimé par 1 personne

  3. Ouf que je suis contente et soulagée a la lecture de cet article! J’avais peur sachant que ton écho était hier et qu’on avait pas de nouvelles…

    Pour ce qui est des traitements je serai tenté de te dire comme tu as l’ordonnance et que dans tous les cas ça peut pas faire de mal, peut être que tu peux continuer le traitement quand même non?

    En tout cas j’espère bien que TED sera sage et qu’il n’y aura pas de nouveau couac.

    Gros bisous.

    Ps : j’ai ris quand j’ai lu pour le chino fraise car hier un de mes gynéco en avait un comme ça au taff. Et quand j’en ai discutée avec mes collègues elles me sortaient « quoi un chignon? »… Personne connaît les chinos, du coup je me suis dit que toi tu m’aurais comprise!

    Aimé par 1 personne

  4. Marionnette dit :

    Belle nouvelle du jour !!!! J’espère que TED va continuer son petit bonhomme de chemin tranquillou, dans ce petit nid désormais bien douillet !
    Jtb

    J'aime

  5. Très belle nouvelle du jour !
    Pour le traitement ma gyneco m’avait aussi dit d’arrêter à partir du moment où il y avait un rythme cardiaque mais j’avais continué jusqu’au 12sa, fait comme tu le sens au mieux pour ta sérénité, même si je me doute que tu ne seras pas sereine demain.
    Pmette un jour, pmette toujours 🙂

    J'aime

    • Ah j’aime bien l’idée du sevrage ! Tout arrêter d’un coup ça m’angoisse 😬
      Je me demande si je vais pas faire ça, tiens. Je finis ma boite, j’en achète une autre et je fais 3 jours à 2/j, puis 3 jours à 1/j, puis j’arrête.

      Aimé par 1 personne

  6. maxelie dit :

    Dans mon centre pas d’utro ils disent que ça ne sert à rien. En tout cas en IAC pour la FIV je ne sais pas encore.
    Allez TED on y est on y reste!

    J'aime

  7. Ravie de lire ces bonnes nouvelles PrincessePi ! J’ai vu une affiche avec Ted ici hier, j’aurais dû te la photographier 😉
    Pour l’utro, ds le centre public toulousain, ils le font arrêter à la pds, ils disent que le corps prend le relais, je pense donc que tu peux faire confiance au doc… Grosses bises !

    Aimé par 1 personne

  8. j’aime lire les bonnes nouvelles!
    Bon, pour l’utro (mon angoisse de l’aprèm…) : sur mon ordo il est écrit « Continuer 5 semaines après le TG + » —> Soit 18dpo + 5 semaines (en gros 9 SA?)
    Le sevrage progressif me semble être un bon compris.

    J'aime

    • Merci pour ton témoignage. Alors pour toi aussi ça fait 9SA presque 10. C’est la nouvelle mode ou quoi 😆 ?
      Tu en prends combien par jour, toi, koala ?
      Je crois que je suis décidée pour diminuer progressivement les doses, juste pour que psychologiquement, je sois (un peu) plus sereine…
      Gros bisous ma jolie.

      J'aime

  9. Génial cette Bonne Nouvelle, juillet à été un meilleur mois que juin au final! Plein de bises! Il te reste pas une vieille ordonnance pour continuer et baisser graduellement la progestérone? En même temps je suis pas médecin…

    J'aime

  10. Moi c’était 12sa, je me souviens même que ça m’avait stressé d’arrêter, donc je te comprends bien. Mais pour d’autre je sais que c’est plus tôt. Fais comme tu le sens!

    J'aime

  11. C’est sûr que des fois c’est compliqué de faire confiance aux médecins… Mais après, si ça te rassure, tu peux continuer la progestérone en demandant une délivrance exceptionnelle supplémentaire sans nouvelle ordonnance. Je ne pense pas que ça soit proscrit dans ton cas, au contraire ! En tout cas je suis contente que les nouvelles soient bonnes ! Il faut que ça continue ! Bises

    J'aime

    • Ah mais le souci c’est pas tellement l’ordonnance, parce que le gyneco en avait prescrit jusqu’à 12SA, c’est juste que j’avais acheté pour 4 semaines. Je crois que je suis décidée à diminuer progressivement, ça me paraît un bon compromis.
      Bisous (et je pense fort à toi…)

      J'aime

  12. Bonne nouvelle ! Ma gynéco de ville m’avait conseillé de continuer la Progestérone et l’acide folique jusqu’au 12SA alors que celle de la PMA m’a dit d’arrêter à 8SA. Elle m’avait expliqué qu’on avait passé le stade critique des FC qui est entre 6 et 8 SA. J’avais préféré continuer au cas où… Je comprends ton hésitation à suivre ton gynéco. La solution de Margou me paraît un bon compromis. Perso, j’ai commencé à profiter de cette grossesse quand j’ai senti le bébé bouger régulièrement soit vers 18SA. Pas de culpabilisation à ne pas être une PB zen et épanouie, on a des parcours difficiles qui nous ont ôté toute candeur face à la grossesse et on gère comme on peut, chacune à notre rythme. Biz

    J'aime

  13. cyrine303 dit :

    Moi j avais un décollement plus important qui s est résorbé vers 11sa et j avais un voyage en avion en fin de semaine, mon médecin m avait dit de diminuer progressivement et de prendre 2 spasfons avant le vol. Par contre l aspegic est contre indiqué ds ce cas car fluidifie le sang. Bises

    J'aime

  14. C’est une super nouvelle ! ! ! C’est vrai qu’on a l’habitude de se shooter aux médocs donc forcément les arrêter ça fait flipper. Moi la progestérone et la cortisone j’avais choisi après moults angoisses et hésitations de ne pas les prendre mais de continuer acide folique et aspegic. Si tu veux être rassuré demande a râ généraliste de te prescrire un bilan sanguin pour voir où tu te situe peut être? Tu verras un jour tu arriveras a écrire sur ta grossesse 🙂

    J'aime

  15. Mes crevettes se sont bien installés sans progesterone, ton TED est déjà un costaud il a gagné la bataille du décollement, c’est le plus fort!!
    Je te souhaite une suite douce, il faut du temps pour comprendre qu’on est passé de l’autre côté du miroir…

    J'aime

    • Merci ma bichette pour ton gentil message. L’autre côté du miroir, j’ai pas encore l’impression d’y être « complètement », mais petit à petit, j’espère… Tu t’y sens à part entière, toi, ou pas encore ?
      Ce qui m’angoisse, comme je disais à Maxelie et Ballerine, c’est qu’en cas de FIV, la progestérone est là pour faire le boulot en substitution au corps jaune qui est normalement formé dans l’ovaire suite à l’ovulation (et qui secrète de la progestérone, en attendant la formation du placenta, au bout de 3 mois de grossesse environ). Sans corps jaune, sans progestérone de substitution, et trop tôt, j’ai peur que ça n’aille pas…
      Mais je sais qu’il faut faire confiance (je vois pas quel intérêt mon gyneco aurait à me faire prendre le moindre risque). Je vais tenter de diminuer progressivement, l’idée de Margou m’a convaincue. Et ça me permettra de « gratter » 10jours en douceur…
      Bisous

      J'aime

      • Non je ne m’y sens pas vraiment… J’ai l’impression que je vais me réveiller et me retrouver avec mon Gonal sur la table de nuit…
        Oui c’est difficile de faire confiance aux médecins parfois, on a tellement peur de tout…
        Courage pour ce lâcher prise obligatoire, l’auto hypnose ça détends aussi à ce moment là 😙

        J'aime

        • Même toi, alors 😕. Pourtant tu es à combien maintenant ? 18SA ? (D’ailleurs, quand partez vous pour votre caillou ?)
          Oui l’auto-hypnose me fait du bien, même si je n’arrive plus à atteindre cet état de relâchement total depuis mon positif… Ça prouve bien que je suis pas complètement sereine. Mais je ne me mets pas la pression. J’essaye d’accepter et de me dire que c’est logique de réagir comme ça, avec mon historique. Petit à petit, ça viendra 🍀.
          Gros bisous la belle.

          Aimé par 1 personne

          • Oui je pense que c’est normal… Après on s’inquiétera pour des tétés irrégulières, des dents qui sortent ou pas…
            Et oui 18 sa depuis dimanche… Ça passe vite…
            Mon homme est déjà en repérage sur le caillou, arrivée pour moi début août 😉
            Des bises 😙

            J'aime

  16. Je suis trop contente la belle, j’y crois très fort à TED et Hardie aussi! Pour la progesterone, on laisse un temps variable selon la nature du protocole (pour moi en FIV DO sur une ménopause précoce c’était 12 SA mais cela dépend de chaque situation). Par ailleurs j’ai arrêté aussi de façon progressive sur 1 semaine (j’en prenais 4 puis 2 puis 1 puis 0). Bizz

    J'aime

    • Merci pour ton message ma douce. Ça me fait du bien de savoir que vous y croyiez toutes les 2 😘
      Je vais diminuer progressivement, ça m’aidera peut être à être moins angoissée (et ça me fera gratter quelques jours de plus…)
      Gros gros bisous

      J'aime

  17. Choco_not - la cigogne est une garce dit :

    Des supers nouvelles de Ted, ça me fait super plaisir !! Pour ce qui est de l’arrêt des médoc je pense qu’il n’y a pas d’angoisses à avoir, enfin techniquement, après forcément qu’on s’angoisse quand même ! lol ! Bisous ma belle !

    J'aime

  18. Coucou, je suis soulagée par ces nouvelles!!!!
    Moi lors de l’écho justement elle a bien insisté sur le fait de continuer jusqu’aux 12 sa, je ne sais pas si le fait que se soit des jumeaux ai une incidence.
    Niveau sérénité je pense qu’une fois qu’on les sentira bouger ça nous aidera.
    Ma prochaine écho est le 28 août donc autant dire dans 3 siècles et le fait de partir en vacances avant me stress, et si je partais tranquillement me reposer au soleil alors qu’eux ne vont pas bien dans mon ventre?!! La Pma laisse des traces, des que je vois 18h je saute du canapé pour aller faire ma piqure avant de me
    Rappeler que c’est finis.
    Courage! Bisous

    J'aime

    • Coucou!
      19/8 pour moi, la prochaine écho ! Une éternité quand même… Je compatis ♥️
      Je comprends tout à fait ce que tu veux dire pour tes vacances.
      Pour nous ce sera fin août, et on n’arrive rien à prévoir : on préfère attendre la prochaine écho même si ça fait se décider à la dernière minute. La PMA laisse des traces, comme tu dis…
      Gros bisous

      J'aime

  19. Alors ça n’engage que moi, mais personnellement, têtue comme je suis, je continuerais de prendre la progestérone en loucedé… Ben quoi, ça ne fait pas de mal à ce que je sache? Et puis bon, au contraire, si ça permet de te rassurer un peu, je trouve que c’est franchement positif !
    En tout cas, c’est une bien jolie nouvelle… Bisous.

    J'aime

  20. lili dit :

    Je ne peux repondre a ta question vu que jai jamais eu daccroche donc pas cette expérience
    Je suis contente pr toi je croise a donf pour toi et koala grosse bises

    J'aime

  21. Ah la la… J’essaie de me convaincre à coup de « tout va bien se passer, fais-toi confiance », et toi tu me dis ça… Raaaaaah ! 😖
    Non, vraiment, faut que j’essaie de faire confiance un peu.
    (J’ai pas encore commencé mon « sevrage » cela dit 😉 tout est encore possible ^^)
    Gros bisous ma belle

    J'aime

  22. tittounett dit :

    Je viens ici après mes vacances mais perso, quand un docteur PMA me disait un truc qui ne me convenait pas, je filais chez ma généraliste et je lui expliquais mon ressenti. Je ressortais avec l’ordonnance désirée.
    Donc, si vraiment ça te bouffe, je te conseille d’aller voir ton généraliste et de continuer provames et utro jusqu’à 12 SA.

    J'aime

Donne-moi ton avis (si tu veux)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s