Se remémorer [28 SA+6]

  
Mardi, mon mari et moi, on a fait le sapin. J’ai retrouvé la déco de Noël spéciale PMA que j’avais fabriquée l’année dernière avec des restes de seringues pompeuses de Menop^r. Mon état d’esprit, il y a un an, m’est revenu comme un boomerang. Comme toutes les PMettes à cette période de l’année, j’étais triste, avec ce 6ème Noël le ventre vide qui se profilait à l’horizon. Infertilité inexpliquée secondaire (ouais, une GEU et une FC naturelles, apparemment, ça compte), la belle affaire, moi j’étais sûre qu’il y avait une raison, ça ne pouvait pas être autrement.

Je me suis rappelée tous les trucs stupides qui, j’étais arrivée à en être secrètement persuadée, m’empêchaient forcément de tomber enceinte.

  • Le canapé convertible : rare « meuble » qu’il me reste de l’époque d’avant mon mari ours (acheté avec le mec avec qui j’étais avant). En plus ce canapé, dans la future chambre du bébé la pièce à linge la chambre d’ami le bureau, c’était certain, il nous portait la poisse.
  • La manière dont j’ai rencontré mon mari il y a 14 ans, et le début de notre histoire, en cachette, alors que, même si on était devenus des colocs, je vivais encore avec l’autre…
  • Notre premier rapport qui n’était pas protégé (jetez-moi des cailloux. Certes, je prenais la pilule -L O L – mais je sais que c’était de la pure folie, je ne sais pas ce qui nous a pris, moi qui suis d’ordinaire si raisonnable, si rationnelle). J’ai toujours pensé que DNLP nous refusait une grossesse, pour nous punir de notre inconscience de cette première fois.
  • Quand je faisais du baby-sitting adolescente, l’enfant que je gardais trouvait assez fréquemment le moyen de se blesser (la honte). Moi pas douée avec les enfants = ne mérite pas une grossesse. CQFD.
  • Mon adresse email pour les pubs/newsletters/sites marchands (ouais, je suis PrincessePi3.14, la psychopathe de l’organisation, j’ai une adresse spéciale pour le junk mail). Je vais pas la dévoiler complètement ici, mais pour que vous compreniez : elle est contient mon trigramme attribué comme identifiant de session quand je faisais mes études d’informatique. Je trouvais ça marrant, ça faisait une « private joke » avec certains message d’erreur de compilation de programmes (geekette inside), mais ça veut aussi dire « avorter ». Pas un mot très sympa dans un contexte de conception de bébé.
  • La famille de mon mari, les handicapés des sentiments, infichus de relation « normale » et « saine », incapables de se dire les choses, anesthésiés de l’amour familial, familiers du faux et du superficiel. Ça devait jouer sur la psyché de mon mari, lui avait créé un manque, un déséquilibre, et donc forcément, ça nous empêchait de procréer.
  • Cet appartement, occupé auparavant par une vieille dame qui était vieille fille. Et plus globalement, ce bâtiment dans ma résidence : des mamies mesdemoiselles, des couples gays, des célibataires chasseurs, mais aucun bébé ou enfant. Le bâtiment maudit de la résidence, forcément.
  • Mon colon irritable, un terrain inflammatoire qui ne devait pas aider à installer la vie à l’intérieur du dedans de moi, mes réveils nocturnes fréquents, mon intolérance au gluten ; bref, ma faute en somme, mes « défauts ».

J’en passe, il y en aurait d’autres. Finalement, malgré tout ça, j’ai bel et bien réussi à tomber enceinte. Bon, il a fallu un peu nous aider, hein #MerciLaPMA.

On a quand même vendu le canapé convertible, il y a 15 jours, à un voisin. Il était ravi, et moi, trop heureuse de me débarrasser de ce « symbole » (il ne me reste plus que la machine à laver de cette époque, mais le remplacement par une lavante-séchante est prévu, c’est mon cadeau de Noël).

Mon mari et moi, on a eu une chance folle quand j’y pense, malgré les 7 ans d’attente : 2ème transfert d’embryon, 1er transfert d’embryon congelé et hop, magique. J’ai conscience de cette chance inouïe. Je ne fanfaronne pas.

Alors mardi, en faisant le sapin, j’ai remercié. Je sais pas vraiment qui, le ciel, TED, la bonne fortune, la roue qui tourne, le Grand Architecte, la médecine… Je me suis rappelée les mots de Dr BeauGosse lors du rendez-vous du 6ème mois : « C’est votre dernier Noël sans bébé ! »

Je me suis assise et j’ai versé une petite larme, parce qu’aujourd’hui, il y a bel et bien TED qui gigote dans mon ventre.

Si on m’avait dit ça il y a un an…

Je voulais faire cet article pour que, bien sûr, même si c’est vu et revu, toutes les copinautes qui attendent encore sur le quai continuent à garder la flamme, mais surtout surtout arrêtent de culpabiliser ou de se faire des nœuds au cerveau pour chercher l’explication suprême. LA raison. 

A Noël prochain, qui sait, ce sera peut-être votre tour ?

C’est tout ce que je vous souhaite 🍀

Publicités

36 réflexions sur “Se remémorer [28 SA+6]

  1. C’est un bel article, et très réussi en ce qui me concerne. J’ai aussi ma liste des choses qui coincent et qui font qu’on n’arrive pas, Pilou et moi, à faire un bébé tous seuls, et te lire m’a fait un bien fou! Merci pour tes vœux, et gros bisous! 🙂

    J'aime

  2. Comme toujours tes articles sont émouvants .,, Jai les larmes aux yeux mais je dégeule d’hormone donc … Et tu n’as jamais répondu à mon mail mais je n ai jamais quitté ton bracelet bleue … Qui me porte chance j’en suis sur … D’ailleurs îl est usé et ça m’angoisse !!! Des gros bisous

    J'aime

    • Eh mais je n’ai jamais eu le mail dont tu me parles (et je viens d’aller voir dans les spam/Rien) ! Je m’étais même demandé si j’avais fait qqchose de mal (rapport au fait que c’est aussi tombé au moment où je n’avais plus accès à ton blog).
      🍀😘bisous ballerine

      J'aime

      • Ah non surtout pas !!! J’ai gardé ton infusion en porte bonheur et je ne quitte pas ton bracelet que j’adore !!! Je vais te renvoyer le mail donne moi ton adresse des fois que je me sois plante … J’ai écris 2min aprzs avoir ouvert l’enveloppe .., je suis désolé que tu es pense que j’étais fâché ce n’est pas du tout le cas !!! Pas contre toi !!! Surrement pas !!! Des millions de bisous et heuresement que j’en parle alors ..,

        J'aime

  3. C’est très joli cet article je trouve ! ❤ Et tellement porteur d'espoir. Je crois qu'on a toutes nos pensées secrètes de choses inavouables qui nous conduisent à penser que c'est à cause de ça qu'on n'y arrive pas…
    C'est hyper rassurant je trouve ton post ! 😉
    Je t'embrasse fort ma copine ! ❤

    J'aime

  4. Il est touchant cet article. Je crois qu’on a toutes plus ou moins eu ce genre de pensées pendant notre attente.

    Tout a l’heure en écrivant mon article j’ai pensé à toi. Je me suis dit que quand on s’était rencontré tu étais au terme où j’en suis maintenant. 😉.

    Bisous.

    J'aime

    • Tu sais, ce jour-là, c’est ce qui me faisait dire que ça allait marcher pour toi, que c’était la suite logique.
      Y’avait Miliette et son bébé, Margou en fin de grossesse et moi en début de grossesse, la prochaine c’était forcément toi ! 😉
      Plein de bises 😘

      Aimé par 1 personne

      • C’est vrai on avait « tous les stades » et pour mathématicienne comme toi c’était la suite logique!
        Mon côté superstitieuse, développé avec la PMA, me dit que ça a sûrement continuer. Ça + tous mes porte-bonheurs.

        J'aime

  5. Oh oui. Cette liste des choses qui font que ça ne fonctionne pas!
    La principale pour moi c’était que les premiers propriétaires de notre appart, ceux d’avant nous, puisqu’ils y ont habité 30ans, n’ont jamais réussi à avoir d’enfant et en étaient très malheureux…
    Je pensais donc que tout ça venait de l’appart!
    Bref, je suis vraiment heureuse pour vous.

    J'aime

  6. Ah ces fameux signes, j’en voyais aussi et c’était du grand n’importe quoi ;-). On se refait pas hein ? Avec le recul, c’est mignon ! Bon week-end PrincessePi, grosses bises

    J'aime

  7. Bel article plein d’espoir. Un dernier noël sans bébé… C’est tellement touchant.
    Ta liste des choses qui faisaient que cela ne marchait pas m’a fait sourire en me faisant penser à la mienne 🙂
    Je te cite un exemple: après notre mariage mes beaux-parents n’arrêtaient pas de demander quand est ce qu’on allait « faire un bébé ». Du coup pour avoir la paix et parce que ca me gonflait j’ai dit « dans 5 ans ». Toutes ces années d’attente je n’ai cessé de penser que j’ai provoqué moi même ma malchance 😥
    Bref, je suis très heureuse pour vous. Des bisous

    Aimé par 1 personne

  8. annmy dit :

    bonjour princessepi. Comme je me suis reconnue dans ton post. Et le colon irritable c’est pour ma pomme aussi !! grr !! et merci pour l’espoir !

    J'aime

Donne-moi ton avis (si tu veux)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s