Rencontrer TED – épisode 1 [MILK]

anigif_enhanced-10400-1405411108-1

Une éternité que je ne suis pas venue donner des nouvelles, alors que j’avais dit que je reviendrais vite. Le temps passe à vitesse grand V. TED a déjà 3 4 5 semaines 😱 (j’ai mis un temps fou à finir cet article).

Il semble qu’il y a un genre de tempête sur la blogo en ce moment, donc je préfère prévenir tout de suite : oui ce post  (et le suivant) parlera de PB et même de MILK.

Pour l’instant, j’ai décidé de tagger avec [MILK] les articles qui parleront de TED et de mes (incroyables) aventures MILKesques, comme ça, vous pourrez décider de lire, ou pas (et dans ce cas, je ne vous en voudrai pas, chacun fait comme il peut/veut)

Dans les épisodes précédents : TED avait dépassé le terme et Dr BeauGosse nous avait programmé un déclenchement pour le 10/03 (à 41SA+5/6) et, si le déclenchement ne fonctionnait pas, césarienne le 11/03. En attendant, il m’avait recommandé d’être un peu plus déprimée, sait-on jamais, le pouvoir du psychique sur le corps… Alors j’avais regardé Melody le 9/03 après midi, un film bien gai sur la GPA avec le cancer en toile de fond (voilà voilà), une séance évidemment accompagnée de glace, histoire de tromper l’ennemi. Alors ça, pour chialer, j’avais bien chialé mais…

Jeudi 10 mars 

[ 6h ] toute la nuit j’ai espéré que le miracle de la Nature ait lieu. Mais non, TED ne veut décidément pas sortir d’elle-même. Et moi qui croyais toutes ces années que mon dedans de moi était inhospitalier, qui ai passé toute ma grossesse à angoisser de la prématurité ! Quelle arnaque ! On part donc pour la clinique, avec la valise. J’ai peur et j’ai hâte : je ne sais pas comment mais une chose est sûre, on va rencontrer TED aujourd’hui… ou demain.

[ 7h20 ] on arrive à la maternité, direction la salle d’accouchement, la numéro 2 (un nombre premier ;)), même si j’aurais préféré des licornes à la crinière arc-en-ciel (vous me connaissez), il y a un stickers palmiers+mouettes doré sur le mur vert amande, Damidot a du passer par là. On donne notre projet de naissance. La SF qui va s’occuper de nous aujourd’hui a l’air d’avoir 16 ans 😉 Elle s’appelle F, je la fais répéter, c’est presque comme le prénom choisi pour TED. J’y vois immédiatement un signe : le déclenchement ne peut que marcher !

[ 7h30 ] monito : TED va très bien.

[ 8h ] examen du col (F la SF galère, elle a de bien trop petites mains cette enfant 🙊), toujours long fermé et postérieur, Claudine elle fait vraiment pas d’effort. Dr BeauGosse passe me voir. Je blague avec lui en lui parlant de Melody, il me ré explique tout : col fermé = pas d’ocytocyne pour l’instant, prostaglandine pour maturer le col et ensuite… à voir. SFF me pose le tampon de prostaglandine. Et maintenant, il faut attendre.

[ 8h – 14h ] il ne se passe RIEN. Enfin, il se passe plein de choses, mais rien du côté de TED. On remplit le dossier, mon mari fait les formalités d’admission à l’accueil, Dr BeauGosse repasse nous voir, je fais du ballon, des sangles dans la salle nature, on parle à TED, on fait de l’hapto, on se promène dans tous les services (c’est la journée de sensibilisation au cancer colorectal, y’a des animations trop cool un peu partout dans la clinique, avec des brochettes de fruits frais, mais même à quelques heures de la naissance, j’angoisse toujours trop de la toxo pour m’en approcher) on fait des monitos, je regarde les courbes des monitos de l’autre PB dans la salle 4. J’ai bien des contractions mais non douloureuses (l’autre PB, par contre, elle doit bien douiller !). On achète un sandwich à mon mari, j’ai droit à un plateau repas (haricot vert/poulet grillé) et on mange en tête à tête dans la salle d’accouchement **souvenir mythique**. On va marcher, on sort sur le parvis devant la clinique, Dr BeauGosse nous aperçoit depuis la coursive du bâtiment d’en face « alors ? » Je lui réponds « rien ! », toujours de bonne humeur il me mime que je devrais sauter sur place 😉 moi, je désespère…

[ 14h30 ] je suis en train de faire du ballon en écoutant de la musique zen, mon mari me masse le dos. Et… Bordel ! j’ai enfin des contractions ! J’en pleure, j’ai peur, je suis heureuse, ça marche !

[ 14h30 – 19h ] ça commence à bien piquer dites-moi ces petites contractions toutes les 5-7mn. Les monitos se succèdent. Je fais des belles courbes sur l’écran et de belles marques d’ongles dans les mains de mon mari. TED encaisse super bien. SFF examine Claudine. Je douille ma race parce qu’elle galère, avec ses minuscules doigts, j’ai peur qu’elle ne dégage le tampon de prostaglandine en plus, à trop trifouiller. Elle n’arrête pas de s’excuser et moi je suis à deux doigts (sans mauvais jeu de mot) de lui dire d’aller chercher Dr BeauGosse, lui au moins, pour les examens de col il ne fait pas mal avec ses grandes mains 🙊 ! Heureusement, mon mari est reparti à l’accueil pour récupérer la télécommande de la télé de la chambre (télé qu’on n’allumera que 2 fois en 7 jours ;)) et n’est pas là pour voir ça. Claudine ne dilate pas encore trop (mais F la SF me dit qu’elle n’est pas sûre parce qu’elle a du mal à l’atteindre 🙄). Mon mari revient. On entend une patiente qui accouche dans une salle à coté, Dr BeauGosse qui crie pour l’encourager à pousser. Puis des cris de bébé. Je suis grave émue. La prochaine c’est moi (que je crois !). Je pleure. Dr BeauGosse revient nous voir, il est content que les contractions aient commencé, il me dit que j’ai eu un avant-goût en entendant l’accouchement qu’il vient de faire. Je re-chiale.

[ 19h – 21h ] la SF de garde en salle d’accouchement vient se présenter. Je ne me rappelle même plus son nom et mes souvenirs sont flous. Faut dire que je douille ma race mais cette bitch de Claudine ne veut pas dilater. Je commence à dire à mon mari que ce n’est pourtant que le début, et que je ne vais pas y arriver (oui, PrincessePi n’a pas peur de l’avouer, c’est une petite nature)

[ 21h ] après X monitos (le petit tas de feuilles commence à être bien épais), on est retournés dans ma chambre, en claudiquant (mais j’essaye de rester digne hein), y’a pourtant que quoi, 80 mètres ? de couloirs, entre la salle d’accouchement et ma chambre. On mange nos plateaux repas (enfin moi je cale entre 2 contractions l’engloutissement de ma soupe, et la moitié du risotto de mon mari – faut pas se laisser abattre, surtout qu’il est glutenfree). Je vais faire pipi et quand je me redresse c’est la douche : je crois que je viens de fissurer la poche des eaux ? Je panique pour TED : mon dedans n’est plus stérile, il faut me mettre sous perf d’antibio maintenant, à cause du streptocoque machin. Mon mari appelle la salle d’accouchement. Je prends une douche, tremblante, je me change, et on repart en salle d’accouchement.

[ 21h – 2h ] La SF de garde examine Claudine : un doigt. Whaaaaat ? Tout ça pour seulement un doigt !? Elle confirme la fissure de la poche des eaux, donc antibio en perfusion. Je « perds » le tampon de prostaglandine. Elle me dit que c’est bien parce que maintenant que la poche des eaux est fissurée, les contractions vont sûrement s’intensifier et le col maturer plus vite. Effectivement, les heures qui suivent je douille. Et j’ai des contractions toutes les 3/4 mn. Je souffle, je pense à la lumière dorée. Je pense à Bernadette De Gasquet qui dit dans son bouquin qu’il faut visualiser la fin de la contraction et le « bien-être » qui s’en suivra irrémédiablement pour « tenir » la contraction. Je m’accroche à l’idée que l’accouchement voie basse est proche (ahahah) …

Publicités

26 réflexions sur “Rencontrer TED – épisode 1 [MILK]

  1. Moi je note surtout tous les efforts qu’à fait TED pour honorer mon changement de dizaine.
    Par contre il y je coquille dans ton article tu as rallongée la grossesse de TED d’une semaine (42 SA +6…)

    La suite la suite!!!

    Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis (si tu veux)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s