Être à mi-chemin et changer d’origine [20SA+3]

halfway20 SA+3, je suis donc à la moitié. Eh oh, je te vois rire, toi au fond. Ok ok. Pour TED, je suis allée à 41 SA+6 (voire 42 SA, rapport à 2016 bissextile), et donc que peut-être je ne suis pas exactement à la moitié. Mais bon va pas chipoter.

A la moitié théorique de cette grossesse, donc, et jusqu’à la semaine dernière, pas une seule photo de bidon. Pourtant, on ne peut pas le rater mon bidon justement : je suis « comme » à 30 SA de TED 😱. (Si-si j’ai regardé les photos. J’aurais peut-être dû faire des abdos après TED🤔 …)

Je culpabilise un peu (on l’a déjà dit ici qu’il m’était assez simple de culpabiliser, non ? et m’auto-flageller aussi, j’adore, c’est mon truc) : j’ai l’impression de ne pas accorder autant d’importance à Galipette que je n’en n’accordais à TED.

Je ne sais pas pourquoi : la faute au temps qui me manque ? Au fait que pour une deuxième grossesse (gertrudée ou pas, théorie vérifiée auprès de pas mal de femmes de mon entourage), on est un peu moins « centrée sur soi » ?

Bon, OSEF, ce n’est pas l’important tout ça. J’y pense puis j’oublie.

Jeudi 30 novembre avait lieu la visite du 4e mois. Dr BeauGosse [début parenthèse fashion] taquin dans sa chemise en velours côtelé violette [/fin parenthèse fashion] nous a fait mariner pendant 10 minutes pour nous annoncer le sexe de Galipette, alors qu’en regardant après coup les photos qu’il avait prises pendant l’écho, on voyait clairement les bourgeons parallèles (genre je me la pète, mais en vrai, ce sont les copinautes qui m’ont tout appris) dès le premier cliché 😉

Galipette est donc une fille ! A la question que tout le monde m’a posé (ou presque) : NON on ne préférait pas un garçon. Un miracle en bonne santé, c’est tout ce qu’on demande, fille ou garçon, peu importait vraiment.

Et puis, je suis ravie à l’idée de ressortir les petites robes à fleurs de TED, et mon mari de se rêver tel un coq en patte au milieu de 3 princesses (il ne se rend pas compte qu’en vrai, on va le faire tourner en bourrique, sinon c’est pas drôle). Je suis contente de faire un doublé, et je me sens SUPER rebelle (autant dans ma fratrie que celle de mon mari, c’était le même schéma : fille puis garçon) 🤘

J’avais rêvé 2 fois que Galipette était un garçon, mais je n’avait pas plus de conviction que ça. Vous allez me demander pourquoi je n’avais pas ressorti la super méthode pour calculer le sexe du bébé comme pour TED ? En toute honnêteté, je n’y ai juste pas pensé (quand je vous dis que : 1/ je me regarde moins le nombril pour cette grossesse 2/ le mononeurone est de retour). En plus, le lien de la calculette est HS (youhouh bravo le webmaster de JeSuisEnceinte Magazine de ne pas avoir fait toutes les redirections !), mais comme je suis pas trop rancunière, je remets le lien.

A l’occasion de ce rendez-vous, Dr BeauGosse m’a remis les résultats du tritest. Je n’aurais jamais pu, pour TED, rester ainsi 6 semaines sans harceler la secrétaire, à attendre, patiemment, qu’il me remette les résultats en mains propres. Il faut croire que : soit j’ai fait de véritables progrès en terme de lâcher-prise et sérénité, soit c’est +1 pour « je me regarde beaucoup moins le nombril ».

Ce tritest était… marrant. En l’espace de 2 ans, je suis passée d’une origine « caucasienne » à une origine « caucasienne/afrique du nord » 😉 pourtant j’arborais mon authentique teint de porcelaine pas maquillé (je blague hein, la promesse du teint magnifique et des cheveux soyeux de la dinde, c’est juste une arnaque chez moi).

Petit rituel, comme pour TED, on a acheté une boite à musique à Galipette. TED avait eu « La vie en rose », pour Galipette c’est « Une chanson douce ». C’est notre jingle pour l’haptonomie (le soir, avant de dormir, quand TED est couchée, quand on n’est pas trop fatigués, quand on y pense, qu’on lui raconte notre journée et qu’on lui parle, à 2 voix et 4 mains…).

TED ne comprends pas tout, évidemment. Mais elle répond « petit bébé » à la question « qu’y-a-t’il dans le ventre de maman ? ». Si elle me voit prendre mes vitamines de grossesse au petit déjeuner, elle s’exclame systématiquement « hopathie maman pousse bébé », ce qui dans son langage à elle signifie « homéopathie de maman qui fait pousser le bébé ». Et mignonnitude absolue : elle pose parfois spontanément la main sur mon bidon en disant « petit bébé maman » ❤

Entre le présent article et mon dernier, il y a aussi eu les annonces à nos familles, amis, proches. Et son florilège de RALC liées à la gertrudade… Ce sera peut-être l’objet d’un prochain article, car croyez-moi, on en a eu des gratinées !

Publicités

34 réflexions sur “Être à mi-chemin et changer d’origine [20SA+3]

  1. Nanou dit :

    Tu es peut être moins centrée sur ton nombril mais tu es toujours canon et tu es et resteras une MILK avec tes 2 princesses (et bien sûr ton homme va tourner bourrique, non mais)

    Aimé par 1 personne

  2. Re-moi 😆 j’espère que les nausées ont disparu maintenant et que tu vas passer une Super 2e partie de grossesse ! 😍 pour te rassurer j’avais un ventre énorme (ça se voyait bien avant la 1ère écho 😵) au départ et puis finalement, bien moins de ventre que pour ma belette (mais bébé était positionné tout en bas contrairement à la belette qui était très haute).
    Je suis encore si contente pour toi !😍😍 bon courage pour les RALC ! Hâte de les lire quand même 😆

    Aimé par 1 personne

    • Merci ❤️
      Oui ouf, les nausées se sont fait la malle, je revis. Même si le gyneco m’a dit que c’était normaaaaal, tu me rassures pour le ventre énorme. Les gens ont même l’air surpris quand je leur réponds « c’est pour mai! » (Le regard genre : punaise j’aurais parié qu’elle accouchait en mars !) 😂 du coup, je me sens obligée de justifier « pour DÉBUT mai ! » 🙊

      Aimé par 1 personne

  3. Je nous reconnais pas mal dans ton article! Gros bidon, moins auto-centrée… et ma Chispa réagit comme ta TED sauf que parfois elle dit aussi « bébé » en touchant le ventre de son papa ou le sien 😀 Mais c’est un génie quand même hein!

    Aimé par 1 personne

  4. Aurore dit :

    Je viens de lire tout tes articles d’une seule traite (bon j’avoue j’ai mis plusieurs heures ^^) ! Je suis époustouflée par ton parcours. Et mine de rien, toutes tes paroles m’ont fait un électrochoc dans le sens où cela ne fait qu’un an que je suis en essai (sans succès évidement) et moi qui me plains, qui me renfrogne sur moi même, je me dis que d’autres femmes ont beaucoup plus de raisons que moi de se plaindre car moi je ne suis « que » à un an d’essais.
    Mais comme je me retrouve dans certaines de tes paroles, je me mets à détester toutes ces filles autour de moi qui tombent enceinte et je me dis toujours « et pourquoi pas moi? » « qu’ai-je fais de mal » ? C’est vrai qu’il est dur aussi de se sentir soutenu par des personnes qui ne sont pas passées par là. J’en viens à ne même plus me confier auprès de ma sœur ou mes amies qui sont au courant de nos difficultés car au final je me rend compte qu’elles ne comprennent pas.
    Le chéri est plus sur la réserve dans le sens où pour lui il n’y a rien de grave, que c’est juste moi qui fait un blocage psychologique etc. Mais c’est vrai que sur ce point il n’a pas tord, mais comme tu dis on y pense tout le temps même quand on ne veut pas y penser c’est plus fort que nous…
    je suis allée voir une magnétiseuse il y a une dizaine de jours, pour elle tout va bien, apparement je n’aurais pas de soucis « d’infertilité » mais je voudrais quand même être rassurée par la médecine en faisant des test. Pourtant elle m’a quand même garantie que je tomberais enceinte d’ici le mois de Mars (ça approche donc!). Je ne me fais pas trop d’espoirs non plus même si je suis très tournée vers la médecine douce et le fait que grâce à elle, 48 femmes l’an dernier qui sont venues la voir sont toutes tombées enceinte alors je me dis « pourquoi pas moi 🙂 » ! En tout cas de te lire, m’a fait un bien fou, j’apprends à relativiser petit à petit et à me détacher de tout « ça » et à prendre du recul. Et ton « expérience » pendant des années sur tout ça m’a fait pas mal ouvrir les yeux. Tes mots sont tellement bien choisis.
    En tout cas j’espere que ta petite TED se porte bien et que ta grossesse de ta Galipette se passe à merveille 🙂 !

    Au plaisir de te lire.
    Amicalement,
    Aurore

    J'aime

    • Bonjour Aurore et bienvenue 🙂
      D’abord chapeau d’avoir tout lu, tu es super courageuse d’avoir été au bout de mes diarrhées verbales 😉 Tu as donc pu remarquer que moi aussi, je suis passée par de nombreuses phases où je ne faisais que me plaindre, pleurer, et me renfermer sur moi-même. Ça a commencé à aller mieux quand j’ai découvert le monde formidable de la blogo, et que je n’étais pas seule, loin de là.
      Un an, deux ans ou plus, ce n’est pas la durée d’attente qui compte mais le vécu, et trouver dans notre entourage (parfois pas si proche que l’on ne croit), le soutien dont on a besoin pour affronter tout ça.
      Mais tu n’en n’es pas encore là, et je souhaite que ce message te trouve en pleine forme et que la magnétiseuse aura eu raison !
      Au plaisir d’avoir de tes nouvelles 🙂

      J'aime

  5. J’ai quelques trains de retard mais je profite de mon passage ici pour t’envoyer plein de bisous et j’espère que tu « profites » 😋😘
    Quant aux RALC, je peux te dire qu’un miracle en gertrudage après 4 fiv foireuses, ça en génère pas mal aussi 😬

    J'aime

Donne-moi ton avis (si tu veux)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s