Préparer l’aîné à l’arrivée de bébé [40SA]

Vous allez me dire, à 40SA, il était temps que tu t’en préoccupes, ma grande petite (car oui, vous serez sans doute déçus, mais force est de le constater : PrincessePi est courte sur pattes).

Au premier trimestre, on n’a pas parlé de ma grossesse à TED. Elle nous semblait bien trop petite (18 mois) pour comprendre. Maman avait des nausées, maman était fatiguée et ne pouvait pas trop porter TED, maman n’était pas au top de sa forme, c’est tout.

C’est au deuxième trimestre que, petit à petit, on a commencé à en parler, gentiment, sans rien forcer, parce qu’on ne voulait pas la paniquer. La notion du temps, chez un quasi-deuzans, c’est t51cs4xl-svl-_sy498_bo1204203200_out relatif ; et une grossesse, à son échelle, c’est terriblement long. On a ainsi juste acheté un livre, d’une collection dont elle avait déjà 2-3 titres (petits, pas chers, légers et qui dépannent grandement en cas de bébé hurlant en courses, en voiture ou au restaurant – rayez les mentions inutiles), en support, mais nous ne l’avons jamais « forcée » à le lire, respectant quand elle voudrait qu’on le lui lise.

TED, 21 mois, était en pleine explosion concernant l’acquisition du langage. Vers 25SA, elle a commencé à verbaliser spontanément tout ce qu’elle ferait avec « petit bébé maman », tout en comptant sur ses doigts : « Lire Mozart » (son livre audio préféré), « Donner bibi« , « Dodo avec doudou et tétine » et le fameux « Bébé tout nu, mets habits pyjama body » qui nous a fait beaucoup rire (TED était inquiète du fait que le bébé soit tout nu dans le ventre de maman et en sorte donc tout nu. Vite, vite, le parer de son plus beau pyjama, évidemment).

C’est à peu près à cette période qu’elle a ajouté sa future petite sœur dans le câlin familial rituel du soir avant le coucher « Câlin fort papa, maman, TED et petit bébé » et à faire des caresses spontanément à mon bidon, tout en collant sa bouche sur mon ventre en disant « coucou petit bébé » #fondance #MILKitudeExtrême.

Au troisième trimestre, loi des séries oblige, beaucoup de changement allaient survenir en même temps : déménagement, changement de mode de vie (appartement -> maison), changement de crèche, changement du nombre de jour de garde. Et l’arrivée prochaine de sa petite sœur. Ça faisait beaucoup et j’appréhendais.

À 28 SA, il s’est produit un évènement qui m’a vraiment fait prendre conscience paniquer du bouleversement qu’allait représenter ce nouveau-né pour TED. Elle et moi sommes allées rendre visite à une copine, qui venait d’avoir son bébé. A un moment, pour que ma copine attrape un truc, j’ai pris le bébé, juste quelques instants. Et, sans crier gare, avec ce nouveau-né de 15 jours dans les bras, TED m’a fait une crise de jalousie accompagnée de pleurs à chaudes larmes, avec bras tendus vers moi et tête enfouie dans mes jupons. Elle qui était dans sa période « non pas maman, veux que papa« , c’était inédit.

Alors, on n’est pas complètement niais non plus, hein, on se doute que ce ne sera pas le mode cui-cui les petits oiseaux et on s’attend ÉVIDEMMENT à un cataclysme, avec régression, colères et caprices de la part de TED.

Bien sûr, des fratries il y en a depuis la nuit des temps, mais du point de vue de ma TED, l’arrivée d’un nouveau bébé, c’est aussi, du jour au lendemain, la fin de l’exclusivité de l’attention. En gros, on t’enlève un truc alors que t’as rien demandé. C’est l’apprentissage de la vie, certes, mais c’est un choc aussi, surtout pour ma grande sensible (qui a décrété avec beaucoup de sérieux hier qu’elle avait « peur du beurre » 😂). Je me suis donc dis qu’il fallait un peu déblayer le terrain.

  • Les blogs, les émissions, ma SF

J’ai lu pas mal de blog qui traitaient de ce sujet, ici, ou encore (le blog d’happynaiss que j’aime d’amour et que je vous conseille beaucoup beaucoup – j’ai bookmarqué pas mal de ses articles pour y revenir quand je serai au fond du trou – désespérée – plus tellement bienveillante🤐. Par contre, je préviens, sortez les mouchoirs si vous vous aventurez chez elle, surtout si vous êtes une dinde et donc hormonalement perturbée <3).

J’ai aussi regardé le replay de la Maison des Maternelles « Comment préparer l’aîné à l’arrivée du deuxième enfant ? » Et j’en ai parlé avec ma SF, on a même fait un cours collectif de préparation à la naissance sur « le retour à la maison avec un ainé ».

En gros, j’ai eu à peu près le même son de cloche, et voilà ce que j’ai retenu.

Pour que l’arrivée se passe du mieux possible, on nous conseille de ne pas insister sur « tu dois être drôlement contente d’avoir une petite sœur ! » (et le « malaise » qui pourrait en découler du point de vue de l’enfant, qui a peur de « décevoir » l’adulte car il ne ressent pas forcément cela, du moins, immédiatement) mais plutôt sur « toi, tu sais faire des choses de grande, alors que tu as vu, ta petite sœur ne sait encore rien faire toute seule et donc il faut beaucoup s’occuper d’elle« . Cela permet, à la fois de valoriser le nouveau statut de « grande » et aussi de prévenir que le bébé va prendre beaucoup de temps et d’attention à maman et papa…

D’expliquer aussi que l’amour ça grandit, qu’il y a une place pour tout le monde dans nos cœurs, qu’on va bien entendu continuer d’aimer notre premier bébé – qui restera pour toujours notre bébé – même si un second arrive. Rassurer.

Montrer des photos à l’ainée. Expliquer qu’il a été lui-aussi dans le ventre de maman en premier, le montrer tout petit à la maternité.

Et puis, ce qui revient aussi c’est bien sûr d’essayer, une fois bébé né, tant bien que mal (avec le nouveau petit machin dans les bras, le manque de sommeil et tout le reste), de continuer à consacrer du temps à son ainé. Du temps qualitatif, mieux encore, du temps en tête à tête. Ne pas hésiter à poser le bébé et s’occuper de la grande (le bébé ne s’en souviendra pas, alors que la grande, oui et sera ravie de voir qu’on la priorise encore, malgré tout). J’avoue que ce point-là me fait un peu flipper. Parfois, j’en ai les larmes aux yeux (hormones de grossesse, le retour). Je sais bien qu’on fera du mieux qu’on pourra, avec les moyens qu’on aura. Mais qu’il faudra être vigilant.

  • Les livres

On a acheté 2 autres bouquins et toujours sans forcer les discussions, ni les lectures, j’ai expliqué un peu plus, au fur et à mesure des questions de TED. Je la laisse nous demander quand elle veut lire un de ces livres.

il-y-a-une-maison-dans-ma-maman « Il y a une maison dans ma maman » – de Giles Andreae (Auteur), Vanessa Cabban (Illustrations) (j’ai chialé en le lisant toute seule la première fois, hormones de grossesse le re-retour). Celui-là a beaucoup de succès, j’adapte un peu l’histoire pour la faire coller à notre réalité. TED le réclame régulièrement aussi pour l’histoire du soir.

 

Et, conseillé par ma sage-femme, un livre très bien conçu avec ses transparents (quoi que bien ringard sur les illustrations), que TED a réclamé que je lui lise 5 fois de suite la première fois 😅

51cep0rovsl-_sx450_bo1204203200_

« Mes premières découvertes Galimard – Le bébé » – Danièle Bour (Illustrations) (les fans reconnaîtront l’illustratrice de Petit Ours Brun). Ce qui est intéressant, c’est ce jeu de transparents qui montre par exemple le ventre de la maman tout rond, et le bébé dans le couffin quand on tourne la page, ou encore le bébé au sein de sa mère/le bébé au biberon dans les bras de son père, etc…

Pas plus tard que ce matin, j’ai trouvé TED en train de lire ce livre seule et de le commenter « Ca y’est bébé il est né, tout petit. Fais dodo petit bébé. Et ventre maman tout plat maintenant ! » (si seulement ma chérie, si seulement. Bon ça va, même celui de Kate Middleton pendouille un peu !).

  • Le choix du doudou

C’est un grand classique, vu et revu : on laisse le soin à l’ainée de choisir le doudou du bébé. Pour ne pas que ça parte dans tous les sens, nous avons fait une présélection de 4 doudous qui rassemblaient nos critères de taille, « lavabilité », prix. Capture d_écran 2018-04-27 à 15.54.59

J’ai copié les images côte à côte sur un doc et on l’a montré à TED, en lui disant que c’était elle qui allait avoir le privilège de choisir le doudou pour sa petite sœur et que c’est elle qui l’apporterait à la maternité pour lui donner. Immédiatement, et absolument sans aucune hésitation, elle a choisi la pieuvre. On l’a commandée. Quand elle est arrivée, TED a dit, toute fière « Doudou pieuvre pour petite sœur ! TED choisit« . On l’a lavée et TED va vérifier régulièrement qu’elle est bien dans le berceau, la prend parfois dans ses bras, lui parle, puis la repose dans le berceau.

  • La boîte à grande sœur

C’est un concept qui existe depuis un moment : on prépare une boîte pleine de surprises pour l’aîné et on lui donne à la maternité, ou bien le papa lui donne pendant que maman est à la maternité. Certains préfère dire à l’ainé que c’est le bébé qui offre, qu’il est venu avec des cadeaux pour l’aînée. Étant donné qu’on ne pourra pas tromper mon génie (vu la taille de la boîte et la forme de mon ventre, impossible qu’elle se trouve à l’intérieur), nous avons décidé de lui donner sans lui « mentir » sur l’origine. Ce sont des cadeaux pour elle, point.

IMG_5725

A l’intérieur, j’ai rassemblé plein de petites choses qu’elle aime, pas trop chères, shoppées sur Amaz*n, Zeem*n, Acti*n ou Centrak*r, et qui pourront l’occuper à la maternité (parce qu’un nouveau-né, c’est bien, mais ça va l’intéresser 5mn, quoi).

Je n’ai volontairement pas fait un thème spécial « tu deviens l’ainée » : des gommettes, une valisette d’autocollants repositionnables, ses premiers bijoux fantaisie, un livre de coloriage, 2 livres (« Une petite sœur ça sert à quoi ?« , pour prévoir un petit peu le retour à la maison et « Petit lapin blanc à la piscine », car TED a une passion pour les bébés nageurs, mon petit poisson), une patrouille de véhicule de pompiers, un porte bébé pour son poupon, du chocolat, des petits puzzles…

  • La (pseudo) poutre du temps d’inspiration Montessori

Ces derniers-temps, TED nous disait tous les matins « tout à l’heure papi mamie venir voir TED, papa maman avec docteur à maténité pour petite sœur« . On lui disait que ce n’était pas prévu pour aujourd’hui, mais elle avait l’air un peu anxieuse.

Pour l’aider à se repérer dans le temps, j’ai donc bricolé vite fait une pseudo poutre du temps Montessori le week-end dernier. Un mix entre le vrai truc Montessori et le DIY d’une blogueuse : MamanLouve. J’ai moi aussi utilisé les illustrations de la talentueuse Céline, du blog Kopines que j’ai remanié un peu à ma sauce parfois.

J’ai prévu pour la date exacte du terme, avec un séjour maternité de 4 jours, mais Papa pourra aisément adapter en fonction de la réalité des dates, car tout est collé à la Pataf*x (et que j’ai imprimé des images de rab, même si j’ai toujours l’espoir d’avoir une voie basse cette fois !).

Non visible sur les photos, j’ai rajouté des symboles/images de son quotidien pour se repérer (son sac à dos pour les jours de crèche, une photo de nous 3 pour les jours fériés et les weekend, un livre pour le jour de la bibliothèque, un canard pour le jour où on va au parc nourrir les canards, une photo d’elle et papa pour les jours où je serai à la maternité etc…) et surtout, la photo de papi et mamie + celle du doudou pieuvre (ce qui intéresse le plus TED ;)).

La première fois, je lui ai expliqué le déroulé. Elle m’a répondu « encore raconter venir petite sœur », j’ai repris. Je crois qu’elle a bien compris le truc, et dès qu’elle a vu l’illustration de la dinde elle s’est exclamée « maman de TED avec gros ventre, petite sœur grandit dedans d’abord« .

Nous avons accroché la poutre du temps dans la chambre de TED, à sa hauteur, et chaque matin, TED déplace la pince à linge sur le jour (ET colle une gommette, elle a une passion pour les gommettes).

Honnêtement, depuis que la frise est là, on la trouve biennnnn plus détendue. Et les « aujourd’hui venir papi mamie » ont cessé. Même si elle est encore petite, et ne comprend certainement pas tout, elle « visualise » le jour qui approche, et les étapes. Quelque part, je pense que ça la rassure. Elle se repère plutôt bien, réclame à coller sa gommette tous les matins. Ce matin, elle a regardé la case du jour, j’avais dessiné un livre et elle a dit « aujourd’hui bibliothèque avec maman et avec papa ».

 

Voilà ce que nous avons mis en place pour préparer notre ainée à l’arrivée de sa petite sœur. Je ne dis pas que c’est parfait, encore moins que c’est indispensable. Et on verra bien comment on s’en sort quand bébé viendra, comment TED réagira, bref, comment on vivra ce chamboulement. J’ai hâte et j’ai peur à la fois ! J’avoue que j’ai un peu de mal à réaliser que dans 15 jours maximum (je prends le cas le pire, hein, la césarienne à 41SA+6, comme pour TED ;)), on sera 4 !

Et vous ? qu’est ce que vous avez/aviez mis en place pour aider votre ainé(e) à se préparer à accueillir bébé ? au séjour à la maternité ?

En attendant, Galipette va très bien, et malgré un col long fermé postérieur de 40mm hier matin, Dr BeauGosse a parlé de « bonne présentation clinique » et nous a dit qu’on se revoyait en salle d’accouchement ! Voilà, y’a plus qu’àààààà !

Publicités

21 réflexions sur “Préparer l’aîné à l’arrivée de bébé [40SA]

  1. J’aurai aussi choisi la pieuvre elle est trop belle !! 😆
    Sinon dans mon cas le grand avait 6 et 8 à la naissance des suivants donc pas trop de soucis pour la compréhension de la chose et il était présent pour la 1ère naissance. Mon cadet avait 19 mois à la naissance de sa sœur donc on a bcp parlé mais rien de plus, les histoires ne l’ont pas du tout captivité. Puis c’était prévu mais il était là finalement pour la naissance donc pas de rupture ni de séjour à la mater donc pour lui la vie a quasi continué comme avant. Et étonnamment aucune régression ni aucune crise de jalousie c’est une boule de calin avec bébé ! Je n’en reviens pas !!

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ton témoignage Maxelie 🙂 j’aimerais bien que ça se passe aussi bien que chez toi !
      Ici aussi on va essayer, même juste après la naissance et même si passage par la maternité, que la vie de TED continue comme avant, en la mettant à la crèche comme d’habitude et en continuant ses rituels tels que la babygym avec papa le samedi matin. J’espère qu’on va y arriver !

      J'aime

      • Il faut se laisser porter et ne pas anticiper… Ni culpabiliser même si c’est impossible. La vie n’est plus comme avant, forcément, mais elle restera choyée et aimée donc ça va bien se passer. Ne te pose pas trop de questions et fait au mieux chaque jour. C’est facile à dire après coup j’ai angoissé toute ma grossesse de jouer ce mauvais tour à mes garçons puis à la naissance j’ai eu un coup de foudre pour mon bébé et j’ai arrêté de flipper, j’ai fait comme je pouvais et finalement ça tourne bien, je te souhaite la même chose !

        Aimé par 1 personne

        • Tu me rassures tellement ! Je me retrouve dans tes mots « j’ai angoissé toute ma grossesse de jouer ce sale tour », c’est exactement ce que je ressens.
          Mais tu as entièrement raison : on fera du mieux qu’on peut et ça va bien se passer (mode coué ON ;))

          J'aime

  2. Ici, 19 mois à l’arrivée du 2eme. Mais c’était encore un bébé à bien des égards! Il marchait depuis 3 semaines (oui avant ça il se déplaçait en roulant sur le côté 😂) et question parole pareil (Il a tout fait tard ce lardon!) Alors du coup je lui parlais de l’arrivée de bébé mais franchement je n’ai jamais senti de vrai intérêt pour la chose de sa part. le seul truc c’est qu’il touchait souvent mon ventre mais plus par curiosité qu’autre chose à mon avis.
    Une fois bébé à la maison on a vécu 2 mois très raides: jalousie au max😑 heureusement pour nous bebe2 était très cool et donc j’ai pu passer beaucoup de temps avec numero1. Mais bon dans notre cas numero1 a été (et est toujours) un bébé intense avec un besoin constant d’attentions donc pas étonnant qu’il ai réagi ainsi.
    Aujourd’hui après 13 mois de cohabitation (Et une crise mémorable du terrible two de numéro1…) tout va sur des roulettes: c’est des frangins avec le combo bagarre pour les jouets- pousse toi c’est à moi- câlin petit frère 😉 bref la vie quoi et c’est drôlement chouette 😉
    Je te souhaite une belle rencontre avec galipette et de jolis moments à 4!

    Aimé par 3 personnes

  3. Ici je ne te cacherai pas qu’on a galéré avec un pitch très très jaloux malgré une préparation intensive aussi (moins aboutie j’en conviens).
    Mais il était très intense comme le grand de Compoteen et pas du tout prêt ni intéressé par le concept de partager ses parents. Bref, pas facile.
    Il a aimé sa petite sœur dès le premier jour ceci dit, il a toujours été très doux avec elle. C’est nous qui avons pris cher plus qu’elle.
    Au final comme Compoteen un an plus tard c’est la fête, des vrais frangins frangines qui se kiffent et se chamaillent entre deux câlins. C’est trop chouette
    Je crois qu’avant 18 mois les enfants ne calculent pas trop la chose et ça passe mieux, entre 2 et 3 ans c’est moins évident.
    Après Ted est une fiiiille et va développer son côté petite maman comme elle le fait déjà. Comme ma puce hein ?? (Rassure moi pleeeeeease, je ne refais pas une année comme ça)
    Et oui tu auras le cœur coupé en deux mais tu seras tellement fondue tout le reste du temps que ça se passera trop bien
    Bises !

    Aimé par 2 personnes

  4. Je rejoins les commentaires des filles, cela dépend au départ de l’âge des enfants (et de leur personnalité). Puis plus tard de l’écart d’âge et de leurs âges!
    Pour nous: number 1 3anset demi à l arrivee de number 2. Zero jalousie, bonheur 100% entre elles. Puis quand number 2 a commencé à ne plus être un pot de fleurs suivant les volonté de number 1, les choses se sont corsées. Je dirais un peu avant les 2 ans de number 2. Elles s adorent et jouent tout le temps ensemble. Mais aussi gros moments de jalousie et fights! De la part des deux!
    Quand number 3 est né: zéro jalousie de l’aînée qui a 6 ans. Jalousie légère de la 2 ans et demi: elle demandait plus nos bras etc. Au depart un peu indifferente à son frere. 7 mois plus tard elle l adore et trouve aussi son rôle de petite maman (pas facile vs la grande soeur qui assure avec le bebe). Il reste un tout petit peu de jalousie occasionnelle de la number 2 mais ça va bien. Par contre toujours jalousies entre les aînées et je pense que ce n est pas fini ! Bisous

    J'aime

  5. Super article!! Elle a l’air tellement chou ta poulette!!
    Si ça peut te rassurer, chispa hurlait quand je prenais un autre bébé dans les bras (c’est une petite sensible aussi, d’ailleurs elle est aussi nee par cesa à 41+6) et elle a vraiment très bien réagi quand son petit frère est arrivé! J’ai été très surprise et ça me surprend encore 🙂
    On a eu « une petite sœur ça sert à quoi? » Et elle ne le lâche plus!!
    Ça va être super (bon un peu fatigant quand même mais super!)
    Des bisous

    J'aime

  6. Je resterai prudente quand même sur le « toi tu fais plein de chose, bébé ne sais pas faire donc elle a plus besoin de nous » parce que tu risques de te retrouver avec une TED qui décrète qu’elle ne sait plus faire et qu’elle ne veut pas apprendre à faire d’autres choses puisque c’est comme ça qu’on passe du temps avec papa et maman 😉 (hum, désolée de venir te chambouler) (quoiqu’il en soit une phase de régression serait normale)
    Par contre ne pas la « forcer » au bonheur d’être grande soeur et à aimer le bébé ça oui ça peut aider (ma soeur avait noté un grand soulagement de ma nièce quand un jour, à propos du petit frère qui venait de couper leur temps passé ensemble par des pleurs, elle (ma soeur) lui a dit « pffff c’est embêtant un petit frère des fois » )

    J'aime

  7. Wouah !! Bravo pour cette super préparation !
    Ma belette vient d’avoir 3 ans début avril et p’tit poulet a 7 mois aujourd’hui 😍 donc ils ont quasi tout pile 2 ans et demi d’écart.
    On a lu bcp de livres pendant ma grossesse, ceux que tu cites (on kiffe bébé koala ici aussi 😁👍🏻) et quelques autres comme « j’attends un petit frère » et même l’imagerie des tous petits – les bébés très explicite mais elle a l’a bcp réclamé.
    J’avais également fait la frise du temps de maman louve mais nettement plus à l’arrache que toi 😆. J’avais tout collé sur une grande feuille (chute d’impression de plans du bureau 😜), pour faire une sorte de « panneau », et non une jolie frise avec les dates et tout, la tienne est canon !!
    Et je trouve que TED parle et capte super bien pour son âge !!
    Et tellement chou le câlin au bébé 😍 ; je fondais aussi quand elle le faisait !
    Ma belette à 29 mois avait du mal à comprendre le concept du temps et qu’il ne fallait coller qu’une seule gommette par jour 😆. Elle voulait mettre une gommette sur toutes les images de femmes enceintes pour aller direct sur « la photo de papy » 😅. Les livres nous ont bien aidé à lui faire comprendre le concept grossesse / bébé qui grandit et arrivée du bébé/ préparation des affaires etc !
    Elle a été ravie d’apprendre aussi qu’elle aussi avait été un bébé et dans mon ventre 👍🏻.
    Quand son petit frère est arrivé on a filmé leur 1ère rencontre tellement adorable … elle lui a offert son doudou et a ouvert sa valisette de surprises aussi (comme toi j’ai trouvé débile de lui dire que les cadeaux venait de son frère …🙄 on lui a dit la vérité, qu’on lui offrait des cadeaux pour fêter le fait qu’elle est grande sœur !) ; elle s’est montrée très câline de suite, aux petits soins, elle voulait qu’il dorme dans sa chambre et elle l’appelait « mon bébé » 😁; donc on a un peu calmé ses ardeurs, on lui a expliqué qu’il était petit et avait besoin de téter la nuit donc dormait avec nous, qu’il fallait être très douce avec lui et ça s’est super bien passé, elle l’a de suite adoré, il lui manque quand il fait la sieste … 💖
    Il faudra lui expliquer que c’est normal qu’un nouveau né pleure parce que les premières semaines ça la paniquait presque, elle hurlait plus fort que lui « mamaaaaaannnn !! Mais il PLEURE !!! » (mère indigne 😆).
    Donc avec le bébé vraiment aucun pb, après avoir observé ses réaction qques jours j’ai très vite pu les laisser qques minutes tous seuls (bébé dans son transat et elle jouant tranquille à côté), genre pour aller faire un brin de toilette 😁👌🏻.
    Comme les autres c’est avec nous que ça a un peu plus coincé, les soirs au repas elle chouinait souvent et réclamait qu’on l’aide à manger (souvent maman en pleine tétée of course), et surtout elle a commencé à criser pour se coucher puis a se réveiller la nuit alors qu’elle avait tjs super bien dormi, quand son petit frère a eu 2-3 semaines (en plein dans les coliques 😆). Ca a été un peu dur, mais la situation s’est grandement améliorée à ma reprise début janvier (ils sont chez la même nounou 👍🏻). Puis petit à petit, ils grandissent tous les 2 et commencent à jouer ensemble (ils se dévorent des yeux et se payent de grandes tranches de rigolade 😍), on l’a valorise bcp en mettant en avant ce qu’elle sait faire (et n’hésite pas à lui demander « de l’aide » au début comme pour prendre la couche dans le tiroir, un coton .. etc, elles sera ravie !)
    Mais surtout si ça va mieux aujourd’hui c’est qu’après qques mois elle s’est rendue compte qu’on l’aime tjs autant, on lui répète encore chaque soir au coucher qu’on sera tjs « son papa/sa maman », elle s’est rendue compte qu’on ne l’avait pas remplacée…!
    En définitive elle est super bien préparée ta puce, elle va adorer sa petite sœur mais c’est évident que les 1ers mois vont être ponctués de crises de jalousie voire probablement de régressions niveau sommeil mais c’est comme tout, ça passe, et au final, il ne reste que le BONHEUR ! 😍
    Ps: la belette me réclame une petite sœur depuis qques jours et « qu’elle dorme dans sa chambre! »😆👌🏻

    Bonne rencontre avec Galipette 😍😘

    J'aime

  8. TitPrune dit :

    Mes enfants ont 23 mois d’écart et on n’a pas tellement préparé l’aînée à l’arrivée du petit frère. Bon, déjà on ne savait pas si c’était un petit frère ou une petite sœur. On lui parlait du bébé mais elle n’avait pas l’air particulièrement intéressée donc on n’a pas insisté.
    Par contre on a fait l’erreur de la trouver « grande » et de beaucoup la responsabiliser (alors que 23 mois c’est encore tout petit !! Quand je vois mon fils aujourd’hui qui a 21 mois, c’est encore un bébé !!). Mais 23 mois, à côté d’un nouveau-né, on avait l’impression que c’était déjà une grande fille. Heureusement que ma mère nous a vite rappelé qu’elle était encore petite.
    Ça, cumulé aux 2 ans, cumulé à l’arrivée d’un bébé, son caractère s’est bien affirmé alors qu’elle était hyper facile jusque-là…
    Bon, mon témoignage ne va pas te servir à grand chose ;-). En tout cas je te souhaite plein de belles choses pour les jours/semaines qui arrivent 🙂

    J'aime

  9. Destresse et respire. Tu es au courant qu’il y aura des moments compliqués. Et il y aura aussi des moments de pur bonheur. C’est la fratrie. Évidemment qu’on fait des erreurs, évidemment qu’on se plante parfois (quoique toi, tu es méga préparée 😂), mais je te promet une chose : ils le vivent bien.
    Peut être que la naissance sera indolore pour Ted, peut être que tu auras de la jalousie 3 mois après, peut être qu’elle régressera bcp… On ne sait pas mais le fait d’avoir une sœur forgera leur caractère et fera d’elles deux des personnalités uniques (et charmantes).
    Je suis pas sûre que mon expérience t’aide, mais ici, A. Ignorait sa sœur a la naissance et durant bien plusieurs jours. Il gemissait la nuit pendant qqs semaines. Et à part ça, pas grand chose. C’est maintenant qu’on voit la relation frère / sœur : ils s’adorent (se consolent mutuellement, par exemple), mais se jalousent tout autant, se disputent (et la petite dernière est loin de se laisser faire). A. Régresse souvent (il parle en langage bébé par exemple) tandis que sa sœur est plutôt amenée vers le haut (elle parle plutôt pas trop mal pour son âge par exemple). Voilà, chaque cas est unique. Tous les conseils qu’on t’a donné, je valide. C’est très important d’expliquer que dans le cœur de maman, il y a de la place pour Ted et Galipette. Comme quand je raconte une histoire, j’en prends souvent un sur chaque genou. Bon voilà, ce sont des petites choses comme ça.
    Pour passer du temps seule à seule avec Ted, on m’avait dit que 5 ou 10 mn dans la journée, ou tous les 3 jours, c’est suffisant. Je suis sûre que tu seras parfaite.

    J'aime

Donne-moi ton avis (si tu veux)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s